SANTÉ

Un Kenyan a inventé une voiture solaire qui permet l’éclairage domestique

Samuel Karumbo est l’inventeur de Kenya One Solar Car, une voiture fonctionnant à l’énergie solaire et qui peut aussi permettre d’éclairer l’intérieur de foyers.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.media

Dans plusieurs grandes villes d’Afrique comme Nairobi au Kenya, la pollution de l’air est un phénomène préoccupant. L’une des causes de ce phénomène les mieux identifiées concerne les véhicules circulant dans la ville. Souvent importés d’Europe ou d’Asie, ils ne remplissent plus les normes anti-pollution de leurs pays d’origine, notamment à cause des catalyseurs et des filtres à air qui leur ont été enlevés. Un facteur additionnel est évidemment celui des carburants utilisés pour faire rouler les véhicules comme le mélange aussi fréquent qu’inopportun entre kérosène et diesel.

Un autre facteur majeur de la pollution est l’utilisation, à l’intérieur de nombreux foyers, de combustibles polluant pour en assurer l’éclairage. Un grand nombre d’habitants de résidences informelles utilisent ainsi des ‘lampes à essence’ fonctionnant au kérosène et des bougies, lesquelles ont des conséquences graves sur la qualité de l’air.

voiture solaire

Samuel Karumbo (crédit BBC)

Depuis presque dix ans, Samuel Karumbo multiplie les innovations destinées, selon ses propres mots, à « améliorer le quotidien des Africains ». L’une de ses inventions se propose de contribuer à résoudre ces deux problèmes.

Kenya One Solar Car est un prototype de voiture fonctionnant à l’énergie solaire.

En premier lieu, la voiture n’utilise pas du tout d’essence et est entièrement dépendante de l’énergie solaire. Autre avantage, elle peut permettre à ses utilisateurs de contourner le problème préoccupant des prix du carburant au Kenya. Le soleil étant gratuit et omniprésent au Kenya, ses habitants pourront y circuler à bien meilleur marché.

Un autre avantage de Kenya One Solar Car est qu’elle peut permettre d’éclairer les foyers, toujours grâce à l’énergie solaire et ainsi éviter les moyens d’éclairage polluants mentionnés plus haut.

Sa poids est estimé à 120 kgs contre au moins 900 à une voiture occidentale et il peut parcourir environ 100 km par jour.

Karumbo espère un financement du gouvernement pour commercialiser son prototype , qui soyons en sûr sera utile aux Africains, à leur terre et à leur air.

Vous aimerez aussi:

Des étudiants ghanéens construisent un véhicule 4×4 fonctionnant à l’énergie solaire

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter