ECONOMIE

Le Rwanda, pays à la pointe de l’égalité des sexes

En 2016, le Rwanda a été classé cinquième pays du monde en ce qui concerne l’égalité des sexes. Il devance la France et les Etats-Unis.

Par Raïssa M., contributrice Nofi

Dans les domaines de la politique, de la santé et de l’éducation, le Rwanda est un des pays les plus avancés en ce qui concerne l’égalité des sexes. D’après une étude du World Economic Forum, il se classait pour l’année 2016 cinquième pays du monde dans ce domaine. Situé après quatre pays scandinaves (Islande, Finlande, Norvège et Suède), il devançait entre autres dans ce classement la France et les Etats-Unis.

Miss Geek Africa

Rapport sur l’égalité hommes-femmes dans le monde en 2016 (The Global Gender Gap Report 2016)

Ce remarquable rapport public du Rwanda face à l’égalité des sexes est parfois critiqué. On lui reproche de faire l’ombre sur le sort moins enviable des Rwandaises dans d’autres domaines comme les violences domestiques ou les droits reproductifs. D’après un rapport de l’ONG rwandaise des Grands Lacs pour le développement et les droits humains datant de 2015, un quart des Rwandaises incarcérées le seraient pour avoir subi un avortement illégal. La législation du pays n’autorise l’avortement qu’en cas de viol, d’inceste, de risque pour la santé de la mère ou de l’enfant ou de mariage forcé. Selon une enquête de l’ONU Femmes, un tiers des Rwandaises a déjà subi des violences domestiques.

Malgré ces problèmes majeurs, il faut reconnaître les efforts du gouvernement rwandais pour faire évoluer la condition des femmes dans certains domaines. Depuis 2003, plus de la moitié des membres du parlement est composée de femmes. Les femmes rwandaises gagnent 88 cents quand un homme rwandais gagne un dollar, alors qu’en Europe, une femme gagne en moyenne 84 cents quand un homme gagne un euro.

Une illustration de la valorisation de l’éducation des jeunes filles est l’organisation, chaque année dans le pays, de Miss Geek Africa. Ce concours récompense chaque année, depuis 2014, les innovations technologiques faites par des jeunes femmes. A l’origine réservé aux Rwandaises, le concours est aujourd’hui ouvert aux Africaines de tout le continent.

Miss Geek Africa

Les participantes de Miss Geek Africa 2018, photo de Kigali Today

Au Rwanda, les concours de miss jugées pour leur plastique sont très mal vus. En mettant en avant des concours de Miss jugées pour leur intelligence plutôt que pour leurs formes, le Rwanda montre peut être la voie au monde.

Sources :

http://time.com/5123681/rwanda-gender-equality/

http://www.rfi.fr/afrique/20150928-rwanda-femme-quatre-prison-avortement

https://en.wikipedia.org/wiki/Gender_equality_in_Rwanda

http://allafrica.com/stories/201702170159.html

Global Gender Gap Report 2016

Cette Nigérienne a créé une application pour éviter les morts sur la route

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter