ECONOMIE

Le Nigeria est devenu la capitale mondiale de la pauvreté extrême

L’Objectif de Développement Durable (ODD) des Nations Unies visant à mettre fin à la pauvreté extrême d’ici 2030 a peu de chances d’être atteint, notamment du fait de l’extrême pauvreté qui règne au Nigéria.

. La lutte pour sortir plus de citoyens de la pauvreté extrême passe par la mise en accusation des gouvernements nigérians successifs qui ont très mal géré les vastes richesses pétrolières du pays du fait de leur incompétence et de la corruption.

Pour les lecteurs qui ne seraient pas au fait avec la notion « pauvreté extrême« , celle-ci est définie à l’origine par les Nations Unies en 1995 comme :

« une condition caractérisée par la privation sévère des besoins humains fondamentaux, y compris la nourriture, l’eau potable, les installations sanitaires, la santé, le logement, l’éducation et l’information. Cela dépend non seulement du revenu mais aussi de l’accès aux services. » 

En 2018, la « pauvreté extrême » désigne largement les revenus inférieurs au seuil de pauvreté international d’1,90$ par jour comme défini par la Banque mondiale.

Source : The World Poverty Clock

Les 86,9 millions de Nigérians vivant actuellement dans une pauvreté extrême représentent près de 50% de la population du pays estimée à 180 millions d’habitants. Alors que le Nigeria fait face à un boom démographique important (il deviendra le 3ème pays le plus peuplé du monde d’ici 2050) c’est une une question qui va probablement devenir prépondérante dans un avenir proche. Mais le fait d’avoir une grande partie de sa population vivant encore dans une extrême pauvreté est un problème à l’échelle continental.

Source : The World Poverty Clock

L’Éthiopie, pour sa part, est en bonne voie pour réaliser l’ODD des Nations Unies visant à mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030. Parmi les dix premiers pays, seuls le Ghana et la Mauritanie sont eux aussi en bonne voie. En effet, sur les 15 pays à travers le monde où l’extrême pauvreté augmente selon les données de la World Poverty Clock, 13 se trouvent actuellement en Afrique.

En conséquence, mettre fin à la pauvreté extrême dans le monde, avant 2030 reste une entreprise quasi-impossible. En juillet 2018, 83 millions de personnes seraient sorties de l’extrême pauvreté depuis janvier 2016. Toutefois, ce chiffre est inférieur de 37 millions à celui requis pour atteindre l’objectif de 2030.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

COMMENT L’AFRIQUE FUT PIEGEE : Explication historique de la pauvreté du continent Africain

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Articles : 642