SOCIÉTÉ

Nigeria: Boko Haram se sert de 6 fillettes comme kamikazes et fait 31 morts

Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin , le groupe islamiste Boko Haram a utilisé 6 fillettes comme bombes humaines pour perpétrer deux attentats suicide dans le nord-est du Nigeria.

Aucun répit pour les Nigérians. Le pays est ravagé par la violence du groupe de djihadistes islamistes Boko Haram, qui gangrène la société de l’intérieur. Dans la nuit de samedi à dimanche, en pleine fête de l’Aïd qui marque la fin du ramadan, deux attentats suicide ont été perpétrés. Comble de l’horreur, le groupe terroriste s’est servi de petites filles pour commettre ces crimes.

Une cascade de violence

attentat suicide

Une victime des attaques de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria portée par les secouristes à Maiduguri, au Nigeria, le 17 juin 2018

L’attaque s’est déroulée en trois temps:

Il y eut d’abord ses 6 fillettes utilisées comme bombes humaines dans la localité de Damboa. Un responsable du gouvernement, qui a voulu garder l’anonymat, témoigne de l’atrocité:

« On s’est rendu compte que les attaques suicide avaient été perpétrées par six fillettes dont les têtes ont été retrouvées sur les lieux du drame (…) Elles avaient entre sept et dix ans »

Puis, alors que la foule s’amassait sur les lieux du drame, le groupe islamiste Boko Haram leur a lancé des grenades et tiré dessus.

Ceci, pendant que deux autres kamikazes se faisaient exploser dans deux autres quartiers à proximité.

Le bilan provisoire fait état de 31 morts et de nombreux blessés entre la vie et la mort. Le nombre de victimes pourrait s’accroître dans les prochains jours.

Ces nouvelles violences terroristes interviennent quelques semaines après les attentats-suicides du 1er mai dernier, lorsque des membres du groupe islamiste armé s’étaient fait exploser à l’entrée d’une mosquée dans l’Adamawa, Etat de l’Est du Nigeria, à la frontière avec le Cameroun.

Depuis neuf ans, le Nigeria vit une crise humanitaire alarmante, les crimes de Boko Haram ont fait 20 000 morts et 2.6 millions de déplacés.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Le réseau nigérian des « Authentic Sisters » condamné pour proxénétisme aggravé

Sources:

20Minutes

RTL

Le Monde Afrique

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter