SPORT

La nouvelle étoile Sloane Stephens est « optimiste pour la suite »

A 25 ans, Sloane Stephens, a créé la surprise durant les deux dernières semaines à Roland-Garros. Match après match, elle s’est hissée jusqu’en finale du prestigieux tournoi. Battue par la n°1 mondiale, Simona Halep, la nouvelle étoile américaine reste « optimiste pour la suite ».

Un tournoi réussi

Elle nous aura fait rêver jusqu’au bout! Durant cette quinzaine de Roland-Garros haute en émotions, Sloane Stephens s’est imposée comme la nouvelle figure du tennis féminin américain. Dès sa quatrième victoire, la jeune américaine a commencé à faire parler d’elle.

8ème de finales: Victoire écrasante contre l’estonienne Arett Kontaveit (6-2, 6-0)

1/4 finales: De manière tout aussi définitive, Stephens se débarrasse de la russe Diara Kasatkina, 14ème mondiale, en deux sets (6-3, 6-1)

1/2 finales: Une rencontre 100% américaine avec Madison Keys, classée 13ème mondiale. Sans forcer, Stephens gagne son billet pour la finale (6-4, 6-4)

Puis vient l’heure tant attendue, la finale du Grand Chelem contre la roumaine Simona Halep, n°1 mondiale. Stephens s’est bien battue et a largement mérité sa deuxième place. En forme sur la première manche, elle s’est peu à peu laissée déstabiliser par l’incroyable répondant de son adversaire. Un match passionnant en 3 sets, qu’on aurait presque aimé plus long tant les deux jeunes femmes ont donné le meilleur d’elles-même. Simona Halep s’impose finalement (3-6, 6-4, 6-1) et remporte son premier titre à Roland-Garros.

Simona Halep (à gauche) face à Sloane Stephens (droite) © Eurosport

Mais Stephens n’a pas dit son dernier mot. Après avoir chaleureusement félicité celle qui a confirmé sa place de n°1 mondiale, elle se concentre désormais sur le prochain tournoi de Wimbledon en juillet prochain.

« Être en finale de Grand Chelem est très spécial. J’en ai joué deux et j’en ai gagné une. Aujourd’hui (dimanche), je ne suis pas satisfaite, mais je suis très fière de moi-même, et optimiste pour la suite. »

Un parcours de combattante

Forte d’une demi-finale à l’Open d’Australie et d’un quart de finale à Wimbledon en 2013, Sloane Stephens atteint la 11e place mondiale en octobre 2013. Après avoir été inactive pendant 11 mois entre août 2016 et juillet 2017 à cause d’une blessure au pied, elle remporte contre toute attente son premier titre du Grand Chelem à l’US Open en 2017, face à sa compatriote Madison Keys.

Sloane Stephens remporte le tournoi de l’US Open en 2017

En mars 2018, elle décroche le tournoi de Miami et intègre ainsi le top 10 mondial.

Sloane Stephens remporte le titre à Miami en mars 2018

Classée 934e mondiale suite à sa blessure en 2016, elle s’apprête avec sa performance à Roland-Garros, à faire une entrée fracassante dans le top 5 des meilleures joueuses mondiale.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Serena Williams revient…en formes!

Sources:

L’Equipe

Eurosport

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter