MODE & BEAUTÉ

Joannè Dion : « Les autres Noirs croient que je bénéficie des privilèges des Blancs »

Le mannequin noir albinos Joannè Dion a déclaré regretter que les autres Noirs l’accusent de bénéficier des privilèges réservés aux Blancs à cause de sa couleur de peau.

Par Raissa M. pour Nofi

Joannè Dion est un mannequin grande-taille britannique. Peu nombreux sont ceux, dans son entourage, qui la voyaient capable d’y parvenir. Jusqu’à très récemment, le mannequinat ne s’était pas entrouvert comme il l’est aujourd’hui aux beautés différentes de la beauté standard des femmes d’apparence européenne et minces.

Joannè Dion

Source : IG @joannedion_

Outre le milieu du mannequinat, Dion a aussi fait part, dans une interview accordée à la BBC, de la discrimination dont elle avait été victime en grandissant, affirmant avoir été régulièrement traitée de ‘Casper le fantôme’ ou de  ‘poudre de talc’ durant sa jeunesse.

Joannè Dion

Joannè Dion par Jose Esteve

Si les attitudes discriminatoires des Noirs à peau foncée envers les Noirs albinos sont souvent évoquées, Dion a fait part dans son interview d’un autre type de préjugé tout aussi choquant. Selon elle, les autres Noirs supposent toujours qu’elle bénéficie des mêmes privilèges, dans la société britannique, que les personnes blanches d’origine européenne.   En d’autres termes, à cause de sa couleur de peau très claire, elle serait moins discriminée que les autres Noirs à la peau foncée.

Il va cependant de soi que contrairement à des Noirs possédant des types physiques métissés, la couleur de peau de Joannè Dion n’est  sûrement jamais interprétée comme le résultat d’un métissage qui la rendrait moins ‘étrangère’ et plus ‘européenne’ que les autres Noirs en Grande-Bretagne.

Par ailleurs, l’albinisme est souvent considéré comme une pathologie, un type de condition rarement considéré comme attirant.

Enfin,  ses traits du visage, contrairement à ceux de personnes incarnant la ‘beauté métissée’ trahissent immédiatement l’africanité et l’albinisme de la jeune femme.

 

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter