CULTURE

Le « Flip-Flops Art » ou l’expression du génie artistique Kényan

Le terme « flip flops » signifie « tongs » en français. Le « Flip-Flops Art » est une technique artistique qui utilise les tongs usagés récupérés sur les côtes kényanes, pour en faire des œuvres artistiques. Avec ce nouveau concept, les Kényans ont réussi le pari de la préservation écologique et de l’expression artistique.
Le plastique: un fléau mondial
Chaque seconde, 100 tonnes de déchets (sur les 4 milliards produites annuellement) finissent en mer, dont une grande partie est constituée de matières plastique formant un « septième continent ». Objets flottants ou microparticules, ces déchets plastique se déposent sur les plages, se retrouvent sur les fonds marins provoquant des désastres pour l’écosystème aquatique. Étouffement ou famine pour les animaux qui les ont ingérés, pollution du milieu marin, prolifération d’espèces invasives…Cette pollution, se retrouve dans cinq grands bassins océaniques : le Pacifique Nord, le Pacifique Sud, l’Atlantique Nord et Sud et l’océan Indien.

Des milliers de tongs sont rejetés sur les côtes kényanes

En décembre 2017, les ministres de l’Environnement de 39 pays réunis par l’ONU à Nairobi (Kenya) ont reconnu que la pollution des océans par le plastique était un problème majeur. Plusieurs engagements ont été pris lors du sommet. Le Chili, le sultanat d’Oman, le Sri Lanka et l’Afrique du Sud ont annoncé l’interdiction de sacs en plastique, la création de nouvelles réserves marines, ainsi que des objectifs de recyclage du plastique.
Des solutions locales
Au Kenya, la pollution océanique continue à menacer la survie et la santé globale de la vie marine. En réponse à ce défi, une nouvelle organisation apparaît pour combiner la préservation écologique et l’expression artistique. Ocean Sole, une entreprise kényane, transforme un fléau écologique en activité artistique, responsable et lucrative. Les artisans kényans rassemblent et nettoient à fond les chaussures écumeuses, qui sont alors taillées, poncées, collées et sculptées en forme d’animaux colorés. Une idée de génie, la preuve en images.

Crédit photo: Ben Curtis / AP

Crédit photo: Ocean Sole

Dans cette vidéo, nous découvrons le processus de fabrication de ces magnifiques créations. Un proverbe kényan dit « Une personne peut transformer une décharge publique en patrimoine ».

Il s’en trouve de nombreuses, très inspirées, dans ce pays!

VOUS AIMEREZ AUSSI:

Une université kényane sort 4000 ordinateurs portables conçus localement

Sources:

Ocean Sole

The Guardian

Le Monde

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter