ECONOMIE

La Suisse va rendre 321 millions de dollars volés au Nigeria

Le gouvernement suisse doit reverser 321 millions de dollars au Nigeria.Cette somme avait été saisie à la famille de l’ancien président Sani Abacha.

Les biens ont été confisqués dans le cadre d’une procédure pénale contre Abba Abacha, fils de Sani, officier de l’armée nigériane et un politicien qui avait occupé le poste de président de facto du Nigeria entre 1993 et 1998. Au cours du mandat d’Abacha, lui ainsi que sa famille auraient volé au total 4 milliards de dollars sterling dans les caisses du pays [1]. En 2004, Abacha avait d’ailleurs été classé comme le quatrième leader le plus corrompu de l’histoire [2].

Image result for Sani Abacha

Le gouvernement suisse a publié lundi 4 décembre 2017 une déclaration annonçant qu’un accord avait été conclu entre des responsables du gouvernement nigérian et de la Banque mondiale sur les conditions de restitution. Selon le communiqué gouvernemental :

« La restitution des fonds aura lieu dans le cadre d’un projet soutenu et supervisé par la Banque mondiale (…) Le projet renforcera la sécurité sociale pour les couches les plus pauvres de la population nigériane ». [3]

Getty Image

Sani Abacha a fomenté un coup d’état qui a amené Muhammadu Buhari, l’actuel leader nigérian, au pouvoir.

Le gouvernement nigérian a quant à lui fait sa propre déclaration. Il a tenu à remercier les instances internationales concernées et leur a promis de continuer sa campagne contre la corruption dans le pays le plus peuplé d’Afrique. Il s’agit là d’une politique de base de l’administration du président Muhammadu Buhari :

« Nous sommes reconnaissants pour le soutien international que nous apportons dans la lutte contre la corruption. La collaboration mondiale est essentielle à la réussite de la lutte … Nous continuerons à travailler pour approfondir les mécanismes non seulement pour le recouvrement des actifs, mais pour prévenir la corruption dans le première place. » [4]

La Suisse a déjà récupéré environ 700 millions de dollars d’actifs liés à Abacha. Le Nigeria souhaite également récupérer 480 millions de dollars qui ont été saisis aux États-Unis, mais fait face à un processus juridique laborieux pour le récupérer. Selon les estimations citées par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le pays a perdu 400 milliards de dollars dans la corruption entre 1960 et 1999.

Image result for abacha sani

D’aucuns suggèrent que Sani Abacha est mort après avoir été empoisonné par des prostituées envoyées par ses ennemis.

En 1990, M. Abacha est devenu le premier soldat nigérian à accéder au poste de général sans sauter de grade. En 1993, il prend la tête du pays après avoir renversé un gouvernement de transition dirigé par Ernest Shonekan avant que ses histoires de corruption ne soient révélés. Il serait mort après avoir été empoisonné par des prostituées envoyées par ses ennemis.

Après sa mort, sa femme Maryam aurait tenté de fuir le pays avec 38 valises remplies de billets.

VOUS AIMEREZ AUSSI :

« Biens mal acquis » : Teodorin Obiang condamné à 3 ans de prison avec sursis

Notes et références

[1] « Late Nigerian Dictator Looted Nearly $500 Million, Swiss Say »,  The New York Times, publié le 19 aout 2004

[2] « Introduction to Political Corruption » (PDF). transparency.org. London. publié le 25 mars 2004

[3] « Restitution of USD 321 million by Switzerland to Nigeria under World Bank oversight: signing of a tripartite agreement« , admin.ch, publié le 4 décembre 2017

[4] « Switzerland to return $321 million of stolen money to Nigeria« , cnn.com, publié le 6 décembre 2017

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 282