HISTOIRE

Mae Jemison, première femme afro-américaine dans l’espace

Mae Jemison est une astronaute, médecin et ingénieure américaine qui est devenue en 1992 la première noire à voyager dans l’espace.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Origines et études
Mae Carol Jemison naît en 1956 à Decatur dans l’Alabama d’un père superviseur de maintenance et d’une mère enseignante. Elle est élevée à Chicago dans l’Illinois. Déjà intéressée par une carrière d’astronaute au lycée, elle parvient à intégrer la prestigieuse université de Stanford en 1973 à l’âge de 16 ans seulement. Elle en sort diplômée en ingénierie chimique en 1977, y ayant aussi étudié les études africaines et afro-américaines. Après ce diplôme, elle intègre la toute aussi prestigieuse université de Cornell d’où elle sort docteure en médecine en 1981. Dans ce cadre, elle contribue notamment à l’élaboration d’un vaccin contre l’hépatite B.

Entrée à la NASA et voyage dans l’espace

En 1986, Mae Jemison décide de tenter une nouvelle aventure dans le domaine de la science. Elle réalisa l’année suivante son rêve d’entrer dans la NASA. En 1992, Mae Jemison devint la première femme d’ascendance africaine à voyager dans l’espace à bord de la navette spatiale Endeavour. Ce voyage se déroulait dans le cadre de STS-47, une mission où Mae Jemison était chargée de conduire des expériences sur les cellules osseuses et le mal de l’espace.

Mae Jemison

Mae Jemison dans l’espace

Depuis 1993

En 1993, Mae Jemison quitte la NASA et entame une carrière de professeure en études environnementales à l’Université. Elle a depuis rejoint l’Université de Cornell où elle avait été diplômée en médecine. En parallèle, elle multiplie les initiatives pour sensibiliser les jeunes, les femmes et les minorités ethniques à la science.

Mae Jemison

Mae Jemison en 2016

Rapports au monde noir

Mae Jemison a déclaré avoir été beaucoup inspirée par Martin Luther King et par le mouvement des Droits Civiques. A l’Université, elle a été un temps représentante des étudiants noirs.  Intéressée par la médecine internationale, elle a voyagé au Kenya en 1979. Après avoir obtenu son doctorat en médecine et avant d’être recrutée par la NASA, elle a effectué des voyages humanitaires en Sierra Leone et au Liberia. L’intérêt de Mae Jemison pour l’Afrique transparaît aussi dans celui qu’elle présente depuis l’enfance pour la danse et dans les spectacles de danse africaine et de Jazz qu’elle a produites ou chorégraphiées. Il se traduit également par les oeuvres d’art ouest-africain emportées par elle lors de son voyage pour montrer que l’espace appartient selon « à toutes les nations ». Autres témoins de ce moment déterminant de sa vie que fut son voyage dans l’espace:  un poster de la troupe d’Alvin Ailey, en hommage à sa passion pour la danse ; et une photo de Bessie Coleman, la première femme noire pilote, qui avait montré avant elle, qu’en dépit des préjugés de la société sur le sexe et la couleur de peau, la voie vers les sommets est ouverte à chacun d’entre nous, si jamais on s’en donne les moyens.

Mae Jemison

Mae Jemison

Vous aimerez aussi:

Bessie Coleman, première aviatrice afro-américaine