CULTURE

« Les Japonais ont beaucoup changé leur vision des Noirs »

NOFI s’est entretenu avec Rikyu, le youtubeur métisse afro-japonais de la chaîne Les 2crazy les moines de la folie à propos de la perception changeante des Noirs au Japon.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

NOFI : En quoi consiste ta chaîne Les 2crazy les moines de la folie et comment t’est venue l’idée de la créer?

Rikyu de Les 2crazy les moines de la folie: Salut Nofi, moi c’est Rikyu métisse Béninois-japonais et je suis actuellement étudiant en mode et je donne à côté des cours de japonais à plusieurs élèves.

Sur la chaine Youtube que je tiens avec mon pote Jacob, on réalise des vidéo type Prank (caméra cachée), expérience sociale, micro-trottoir et aussi story time où je raconte mon vécu en tant que renoi-japonais.

L’idée de la chaîne est venu au début pour encourager les hommes à aller aborder les filles dans n’importe quel contexte sans avoir peur.

NOFI : Quelle a été ton expérience au Japon en grandissant au Japon et en y retournant en tant qu’afro-descendant?

Rikyu de Les 2crazy les moines de la folie:  Quand j’étais enfant au Japon c’était très compliqué à l’école car il n’y avait quasiment pas de Noirs. J’étais pris pour la bête de foire. Même si mon japonais était impeccable, les enfants sont malheureusement cruels envers « la différence ». A l’âge de 21 ans je suis retourné au Japon 2 semaines pendant les vacances de Noël et j’en garde de très bon souvenir. En 2015, la mentalité à changé parce qu’il y a de plus en plus d’étrangers au Japon. Désormais, si tu parles le japonais couramment, tu es vite intégré. Par contre il faut savoir qu’au Japon les étrangers blancs sont très bien vus, on les met limite sur un piédestal. En revanche, ce n’est pas le cas pour les Noirs et les Arabes. J’ai pu parler avec des Noirs immigrés là-bas qui disaient que ce n’est pas toujours facile dans le monde du travail (ils travaillent souvent dans le bâtiment, dans les bars…). Malheureusement, il y a encore des Japonais qui sont conservateurs et cet esprit se ressent surtout dans les campagnes japonaises.

NOFI : Qu’est ce qui t’a surpris dans la manière dont on te percevait en tant que Noir/Métisse lors de ton arrivée en France par rapport au Japon?

Rikyu de Les 2crazy les moines de la folie:  En France par contre je n’ai jamais eu de problème par rapport à ma peau, au contraire les gens sont toujours surpris de voir ce mélange béninois-japonais, limite ils voudraient prélever mon ADN haha. Je suis déjà tombé sur une métisse gabonaise-japonais à Paris et on a gardé très très bon contact (on va éviter les détails haha).
Personnellement, je me sens plus à l’aise en France, j’aime son côté ‘mixité culturelle’. Au Japon, le très bon côté c’est que les gens ont énormément de respect et la vie est agréable. Toutefois, il y existe aussi énormément de pression sociale.

NOFI : Un dernier mot pour nos lecteurs?

Rikyu de Les 2crazy les moines de la folie:  Petit message pour vous: Venez checker notre chaîne youtube où vous verrez des vidéos bien marrantes MOINE DE LA FOLIIIIIIIIIEEEEEEEEEE!

Vous aimerez aussi:

Un film sur Yasuke, le ‘premier Samouraï noir’ est en préparation