CULTURE

Black Panther : « Pas question qu’il parle avec un accent européen »

L’acteur afro-américain Chadwick Boseman s’est exprimé au sujet de l’importance de l’accent de T’Challa/Black Panther.

Vous avez certainement déjà remarqué, en visionnant Captain America: Civil War (2016) ou encore le trailer du très attendu Black Panther (2018), que T’Challa, le souverain protecteur du royaume fictif du Wakanda ne s’exprime pas avec un accent européen. Cela n’est pas dû au hasard, mais bel et bien à un choix délibéré du talentueux Chadwick Boseman qui interprète le rôle principal du prochain film de l’Univers cinématique Marvel.

En effet, lors d’une interview pour le site web américain CNET, Boseman a révélé que son accent vient du fait que dans l’univers de Marvel, le royaume du Wakanda n’a jamais été colonisé par qui que ce soit, à l’instar de l’Abyssinie. Il est donc logique, ainsi qu’il le déclare, que T’Challa/Black Panther, en l’absence d’influence coloniale, ne parle pas avec un accent britannique, français ou portugais comme c’est bien souvent le cas dans le monde réel :

« Les gens pensent à la façon dont la race a affecté le monde. Ce n’est pas seulement aux États-Unis. Le colonialisme est le cousin de l’esclavage. Le colonialisme en Afrique voudrait que, pour être un dirigeant, son éducation vienne d’Europe. »

Black Panther

crédit photo : Entertainment Weekly

Il s’agit donc pour Chadwick Boseman une simple affaire de cohérence et de bon sens :

« Je voulais être complètement sûr que nous ne transmettions pas cette idée parce que cela irait à l’encontre de tout ce qui concerne le Wakanda. C’est supposé être la nation la plus technologiquement avancée de la planète. Si elle est censée ne pas avoir été conquise (ce qui signifie que le progrès est arrivé sans être entaché par le colonialisme empoisonnant le bien-être de celui-ci, sans l’arrêter ou le perturber) alors il ne peut pas parler avec un accent européen. »

L’acteur de 40 ans a continué en déclarant :

« Si je le faisais, je transmettrais une idée suprématiste blanche de ce qu’est être éduqué et de ce qu’est être royal ou présidentiel. Parce que ça ne concerne pas que lui qui court se battre partout. C’est le dirigeant d’une nation. Et s’il est le chef d’une nation, il doit parler à son peuple. Il doit galvaniser son peuple. Et je ne peux pas parler à mon peuple, qui n’a jamais été conquis par les Européens, avec une voix européenne. »

crédit photo : Entertainment Weekly

Il est fort à parier que les déclarations de Chadwick Boseman raviront les fans de Black Panther qui promet d’être l’un des plus grands super-héros de l’Univers cinématique Marvel.

En attendant la sortie prochaine du film de Ryan Coogler et Joe Robert Cole le 16 février 2018, nous vous invitons à (re)découvrir la magistrale bande-annonce de Black Panther :

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Nnedi Okorafor scénarisera le nouveau spin-off du comics « Black Panther »

Note et références

[1] « Marvel’s Black Panther rules. Literally« , cnet.com, publié le 7 novembre 2017

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 274