SOCIÉTÉ

Afrique du Sud : deux fermiers blancs emprisonnés pour avoir enfermé un noir dans un cercueil

Afrique du Sud – Le duo raciste a été condamné à 14 ans et 11 ans de prison ferme après s’être filmé en refermant le couvercle du cercueil sur la victime.

Rappelez-vous, les faits remontent à novembre 2016, lorsque deux fermiers blancs d’Afrique du Sud n’avaient rien trouvé de mieux que de se filmer alors qu’ils enfermaient un Noir dans un cercueil. Les deux racistes ont finalement été emprisonnés vendredi 27 octobre 2017 pour tentative de meurtre, agression et enlèvement.

Largement diffusée sur les réseaux sociaux l’an dernier, la vidéo de 20 secondes (qui fait froid dans le dos), montre Victor Mlotshwa recroquevillé dans un cercueil tandis qu’un homme referme le couvercle et qu’un autre menace de l’arroser d’essence et d’introduire un serpent à ses côtés.

Les deux nostalgiques du régime négrophobe de l’Apartheid, Theo Jackson et Willem Oosthuizen ont donc été condamnés respectivement à 14 ans et 11 ans. L’affaire, entendue dans un tribunal de Middelburg, a suscité l’indignation en Afrique du Sud. Leur défense ? Prétendre qu’il ne s’agissait que de faire peur à Victor Mlotshwa à qui ils reprochaient le fait de s’être introduit dans leur ferme et d’avoir volé des câbles de cuivre. Ils avaient donc plaidé « non-coupable ». Bien évidemment, le tribunal ne tiendra pas compte de ces maigres explications et les déclarera coupables le 25 août 2017.

Afrique du Sud

Les fermiers se sont filmés forçant Victor Mlotshwa à entrer dans un cercueil et le menaçant de le brûler vif. IMAGE : (AFP)

Lorsque la juge Segopotje Mphahlele prononça les sentences amplement méritées, elle déclara que leur comportement avait soulevé et alimenté les tensions raciales :

« La conduite des accusés était déshumanisante et dégoûtante. » [1]

L’African National Congress (ANC), le parti au pouvoir de l’Afrique du Sud post-apartheid avait soutenu Mlotshwa tout au long de l’affaire. À l’énoncé des peines de prison à l’encontre des fermiers blancs, les militants du parti ont exprimé leur joie dans la salle d’audience.

Afrique du Sud

crédit photo : Siphiwe Sibeko/Reuters

À l’extérieur du tribunal, des hommes et des femmes drapés dans les couleurs de l’ANC ont continué de célébrer cette sévère condamnation, tout en félicitant le juge Mphahlele pour le verdict. Les familles des accusés se sont quant à elles répandues en larmes. La défense a demandé la permission de faire appel, reste à voir si celui-ci leur sera accordé.

L’issue de ce procès est un message fort envoyé à ceux qui pensent que les pratiques raciste d’antan sont tolérables. Et même si certains déplorent que ce procès, à l’instar de celui de Oscar Pistorius, soit trop politisé, on ne peut que se féliciter que la négrophobie soit fermement combattue au sein de la « Nation arc-en-ciel« .

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Afrique du Sud : 25 ans après l’Apartheid, quel est l’état de la population?

Notes et références

[1] « South Africa coffin case: White farmers receive jail terms« , bbc.com, publié le 27 Octobre 2017.

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 274