ECONOMIE

Ti Bouboun’, la marque martiniquaise de plats pour bébés aux saveurs locales

Ti Bouboun’ est l’unique marque martiniquaise de plats cuisinés pour bébés, aux saveurs du pays. Découvrez « Mon premier christophine », « Mon premier Ti-nain/morue » ou encore le toloman finement épicé à la cannelle + fleur d’oranger.

Par Sandrine D. / nofi.fr

Il y a quelques années, je visionnais B.World Connection, un bijou d’émission présentant au monde des personnes noires exceptionnelles. Et ce jour là, Brother Jimmy nous emmenait à la rencontre du Docteur Henry Joseph, un scientifique guadeloupéen de renommée internationale, pharmacien et pharmacognoste, créateur du laboratoire Phytobôkaz, et fervent défenseur du « locavore ». Docteur Henry Joseph nous exhortait à consommer davantage nos fruits et légumes locaux, délaissés au profit d’une alimentation venue d’ailleurs. Car manger ces produits importés, industrialisés et raffinés, donc trop sucrés, trop gras, trop salés et souvent porteurs de « calories vides », est directement responsable de l’augmentation de l’obésité, des maladies cardio-vasculaires, du diabète et de l’hypertension artérielle entre autres pathologies. Le moment qui m’avait le plus émue, est celui où il faisait prendre conscience que ce processus de délaissement de notre « or vert » commençait dès le berceau. Ainsi, il interpellait les parents en leur demandant pourquoi nous nourrissons nos bébés avec des petits pots à la pomme, fruit qui n’existe pas aux Antilles, plutôt que de leur écraser une banane par exemple.

Ti Bouboun'

Christelle Dangany, créatrice de la marque Ti Bouboun’.

C’est donc avec grand plaisir que j’apprends que récemment en Martinique, mon pays d’origine, une ingénieure en agroalimentaire a mis au point une gamme entière de plats préparés pour bébés. Son nom? Christelle Dangany. Le nom de sa gamme ? Ti Bouboun. L’aventure commence en 2010, lorsque la jeune femme devient mère d’un petit Joackim. Au moment de diversifier l’alimentation de sa petite merveille, Christelle Dangany se rend compte qu’à moins de les cuisiner elle-même, il lui est impossible d’offrir à son fils des repas du pays, à base de fruits et légumes qu’il pourra identifier plus tard dans son environnement. Elle a donc l’idée de confectionner des plats avec du goût, sains, avec des fruits et légumes qu’elle aime, des plats qu’elle connait et surtout, prêts-à-l’emploi.

Ti Bouboun'

Mon premier dessert fruité à l’abricot-pays.

L’idée mûrit et il faut donc réfléchir à la fabrication, aux recettes, au circuit de distribution et réunir les fonds nécessaires pour l’aboutissement du projet. Elle utilise sa formation scientifique ainsi que ses années d’expérience en qualité de responsable d’exploitation, production et qualité en agro-alimentaire, sans oublier de s’entourer des bonnes personnes : docteur en pharmacie, nutritionnistes, assistantes maternelles, directrice de crèche et bien sûr le PARM (Pôle Agroalimentaire Régional de Martinique). Ces spécialistes de la nutrition pédiatrique et des légumes locaux lui permettent de mettre au point une première gamme de 10 références respectant les besoins physiologiques de nos petits, et bien entendu la réglementation drastique pour tout ce qui concerne l’alimentation de cette population fragile.

Ti Bouboun'

La gamme Ti Bouboun’

Au début de l’année 2017, Christelle Dangany présente sa gamme Ti Bouboun’, expression créole qu’on peut traduire par « petit bout de chou » et surnom de son petit Joackim. Tous les plats préparés sont sans sucres et sel ajoutés, sans gluten, sans conservateurs, sans OGM et sans chlordécone ou autres pesticides. Les plats sont proposés dans un petit doypack, sorte de petite poche souple qui tient debout, qu’on fait chauffer au micro-ondes ou au bain-marie. La gamme est présente dans les pharmacies, para-pharmacies de la Martinique ainsi que dans les magasins spécialisés (puéricultures, bio ou encore éthiques). Les prix varient en fonction des ingrédients de la recette, ils évoluent en moyenne autour de 3,5 €.

Ti Bouboun'

Ti Bouboun’

Christelle Dangany et son initiative remarquable sont évidemment victimes de la concurrence et du quasi-monopole des grandes enseignes qui se sont positionnées sur le marché des pots pour bébés il y a longtemps. Néanmoins, avec la conscience et les informations que chacun peut obtenir aujourd’hui quant à la fabrication, à l’état des ingrédients et aux risques importants de contamination et/ou d’intoxication; les marques telles que Ti bouboun’ sont une alternative intéressante, et enthousiasmante quant à l’entrepreneuriat ultramarin et à la valorisation des produits du terroir. Une bonne nouvelle pour les mamans qui n’ont pas le temps de faire des purées et souhaitent faire redécouvrir à leur bébé les saveurs qu’elles ont apprécié dans leur tendre enfance.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Allaitement maternel: le grand mensonge

Originaire de la Caraïbe, je suis une amoureuse de nos riches et fascinantes cultures noires. J'aime particulièrement conter nos belles histoires.

Posts : 64