SOCIÉTÉ

Cette femme a inventé un dispositif pour lutter contre les morts sur les taxis-motos

Aneth Mganga a créé un dispositif obligeant les conducteurs de taxis-motos de mettre leurs casques avant de prendre la route.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Dans de nombreuses grandes villes d’Afrique, les taxis-motos constituent un moyen de locomotion courant. Au Bénin et au Togo, ils sont appelés zémidjans. Au Bénin, leur nombre était estimé à 250000 en 2015. Dans la capitale économique du pays, Cotonou, ils sont estimés à plus de 100000.  En 2009, 725 personnes sont mortes au Bénin d’un accident de la route.  A Lome au Togo, d’après les données recueillies à l’hôpital universitaire de Tokoin 70% des accidents de la route sont dus à des zémidjan.

Aneth Mganga

Zémidjan au Bénin

En Tanzanie, entre 2008 et 2017, 7219 personnes sont mortes d’accidents de la route causés par des deux-roues motorisés. En Tanzanie comme au Togo et au Bénin, les blessures et morts causés par des taxis-motos sont souvent rendues plus fréquentes par le port peu régulier de casques.

Aneth Mganga

Un boda boda en Ouganda

Pour lutter contre ce problème de mortalité entraînée par des boda boda (nom donné aux taxis-motos) en Tanzanie Aneth Mganga a eu une idée.

Aneth Mganga

Aneth Mganga

Cette technicienne a mis en place un dispositif obligeant les  conducteurs de taxis-motos à mettre leur casque lorsqu’ils démarreront leur véhicule.

Ce dispositif permettra également de rendre plus difficile le vol de ces véhicules puisque ceux-ci ne pourront être démarrés qu’avec un casque.

L’objectif d’Aneth Mganga, après que l’application de son dispositif à tous les boda boda du pays ait reçu l’aval du gouvernement tanzanien, est d’en créer un nouveau. Ce dernier ne vise non plus les conducteurs de taxis-motos mais ses passagers.

Du Togo à la Tanzanie, d’Afrique de l’Ouest à l’Afrique de l’Est, les taxis- motos sont un moyen, pour beaucoup de jeunes et de moins jeunes Africains de gagner leur vie. Espérons que l’invention d’Aneth Mganga se diffusera sur tout le continent et permettra à tous ces conducteurs de gagner leur vie sur la route plutôt que de l’y perdre.