HISTOIRE

Une universitaire britannique honnie pour avoir représenté un soldat romain noir dans l’Angleterre ancienne

L’historienne britannique Mary Beard a été la victime d’un torrent d’insultes sur le réseau social Twitter pour avoir représenté, dans une animation de la BBC destinée aux enfants, un soldat romain noir comme un père de famille dans la Grande-Bretagne ancienne.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

L’animation raconte l’érection du Mur d’Hadrien au début du 2ème siècle après notre ère. Cet édifice, qui marquait la frontière entre la colonie romaine en Grande-Bretagne et les peuples indigènes non-romanisés a évidemment vu le déplacement de Romains sur place. Toutefois, l’existence d’une diversité ethno-raciale parmi ces colons reste controversée.

C’est ce qu’a appris Mary Beard au sujet de cette animation, pourtant en ligne depuis trois ans. Elle a été accusée de vouloir réécrire l’histoire au service du ‘politiquement correct’ pour promouvoir ‘l’impression qu’il n’y aurait toujours eu une immigration de masse en Grande-Bretagne’, l’objectif étant selon ces détracteurs de justifier ‘l’invasion migratoire’ que subirait aujourd’hui le pays, sentiment qui serait, pour beaucoup d’observateurs à l’origine du Brexit.

Beard, qui a affirmé avoir été l’objet d’attaques sexistes et âgistes à cause de cette animation, s’est toutefois défendue sur son blog en citant des personnages d’Afrique et du Moyen Orient justifiant une diversité ethno-raciale chez les colons romains dans la Grande-Bretagne du début du millénaire.

« Une chose est sûre, l’Empire Romain (la Grande-Bretagne inclue), était culturellement et ethniquement diverse, que ce soit avec les Syriens à Bath, Quintus Lollius Urbicus (un général romain originaire de l’actuelle Algérie et établi en Grande-Bretagne, NDLR), l’ Ethiopien  qui avait rencontré Septime Sévère sur le Mur d’Hadrien et le merveilleux couple de South Shields, Barates et ‘Petite Reine’ (Regina), lui de Palmyre [actuelle Syrie, NDLR], elle de [la région anglaise de] l’Essex. »