CULTURE

3 magnifiques proverbes bamiléké du Cameroun sur la réussite collective

Au Cameroun d’où ils sont originaires comme ailleurs, les Bamiléké ont l’image d’un peuple brillant par sa solidarité et sa réussite économiques. Quelque soit la valeur de cette image, les langues de ce groupe ethnique regorgent de proverbes traitant avec pertinence de la réussite collective. On vous propose ici trois d’entre eux.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

« Est-ce qu’on traverse un cours d’eau et casse le pont? » (Si l’on a bénéficié d’un avantage dans le passé, il ne faut pas le garder jalousement et le mettre à disposition de ceux qui viendront après nous. Ils nous seront gré de ce service. Et s’ils ne le sont pas, on aura une longueur d’avance puisqu’on en aura bénéficié avant eux).

 

 

« Avant de tromper le coiffeur, il faut savoir que les cheveux vont encore pousser » (avant de faire une crasse à quelqu’un, il faut être sur de ne pas avoir besoin de ses services à nouveau)

 

bamileke

« La panthère attrapée par un individu appartient au roi » (le roi symbolise la communauté. Une panthère attrapée est considéré comme quelque chose de remarquable. Cette chose remarquable doit être rendue utile pour la communauté. »)

Référence
Jean-Marie Tchegho / L’armoire de la sagesse africaine