SOCIÉTÉ

O.J. Simpson obtient sa libération conditionnelle après 9 ans passés derrière les barreaux

Bien qu’il ait officiellement obtenu sa libération conditionnelle jeudi 20 juillet 2017, O.J. Simpson n’est pas encore sorti de prison. Il devra par ailleurs purger le reste de sa peine en isolement.

Le (long) historique juridiciaire d’O.J. Simpson

À 70 ans, O.J. Simpson à un long passif avec les autorités judiciaires outre-atlantiques. En effet, l’ancien joueur professionnel de football américain, qui s’essaya au métier d’acteur, sera arrêté et accusé à de nombreuses reprises :

Photographie d’identité judiciaire d’O. J. Simpson.

 

  • En 1994, il est accusé des meurtres de Nicole Brown Simpson, son ex-femme, et de son ami Ron Goldman. Il sera finalement acquitté après un long procès ultra-mediatisé, qui marque aujourd’hui encore les mentalités américaines.
  • En 1997, les familles des victimes ont déposé une poursuite civile contre lui et, une cour civile a condamné M. Simpson à 33,5 millions de dollars de dommages et intérêts pour les décès injustifiés des victimes [1].
  • En février 2001, O. J. Simpson est arrêté pour le vol d’un véhicule occupé et pour avoir arraché les lunettes de soleil d’un autre automobiliste lors d’une dispute sur la route trois mois plus tôt. Il est acquitté de toutes les charges en octobre de la même année [2].

Le célèbre avocat Johnnie Cochran épaule son client O.J.  Simpson lors du procès pour les meurtres supposé de son ex-femme Nicole Simpson et de son ami Ronald Goldman, le 22 septembre 1995 à Los Angeles.

  • Quelques mois plus tard, la police effectue une perquisition chez O. J. Simpson, soupçonné de détenir de l’ecstasy et de blanchir de l’argent[3]. Mauvaise pioche, puisque les forces de l’ordre ne retrouveront d’illégal qu’un équipement permettant de voler des programmes de télévision cryptés.
  • En juillet 2002, Simpson est arrêté pour excès de vitesse en bateau dans une zone de protection des lamantins et reçoit une amende [4].
  • En mars 2004, M. Simpson est accusé de piratage, il devra payer une amende de 25 000 dollars à l’entreprise [5].
  • En 2007, O.J. Simpson sera arrêté à Las Vegas et accusé de vol à main armée et d’enlèvement. [6] En 2008, il est condamné à 33 ans d’emprisonnement, avec un minimum de 9 ans sans libération conditionnelle. [7] Il purge actuellement sa peine au Lovelock Correctional Center, dans le Nevada.
  • En juillet 2017, O. J. Simpson demande une audience pour examiner une libération par anticipation et le 20 juillet 2017, la commission des libérations conditionnelles du Nevada approuve à l’unanimité sa demande après 9 ans passés en prison. [8]
O.J. Simpson

Lex-vedette du football US, O.J. Simpson lors de son audience de libération conditionnelle le 20 juillet 2017.

Une fin de peine en isolement

Orenthal James « O. J. » Simpson, l’ancien « Running back » de la National Football League (NFL) ne sera véritablement libre que le 1er octobre 2017, et cela, dans le meilleur des cas. Celui que l’on surnommait « The Juice » devra encore passer au moins deux  autres mois derrière les barreaux. Cependant, alors que M. Simpson entame ses 60 derniers jours de prison, les services pénitentiaires ont pris la décision de placer O.J. Simpson en isolement pour le reste de sa peine.

Cette mise à l’écart de l’ancienne star de football US s’expliquerait selon le Département des services correctionnels du Nevada, par le fait qu’O.J. Simpson serait devenu une cible potentielle pour ses co-détenus. C’est en tout cas ce que déclare le porte-parole du département :

« Sa libération conditionnelle pourrait  faire de lui une cible ici. Il a juste 2 mois et demi à purger, et nous ne voulons pas que quelqu’un essaie de se faire un nom en pensant : » Je vais mettre un coup-de-poing à OJ Simpson  » [9]

O.J. Simpson

O.J. Simpson

Une épreuve difficile pour celui qui avait toujours partagé sa cellule avec un codétenu avant son audience de libération conditionnelle. Toujours selon Brooke Keast, le porte-parole du Département des services correctionnels du Nevada, où est incarcéré O.J. Simpson :

« Les détenus à l’intérieur … se sont tous des criminels, il y a ceux qui sont là pour la vie, qui n’ont vraiment rien à perdre (…) Maintenant, pour se faire un nom par eux-mêmes, ils peuvent penser à faire quelque chose, agissant contre le détenu Simpson. Nous ne pouvons tout simplement pas tolérer cela. » [10]

VOUS AIMEREZ AUSSI :

http://nofi.fr/chroniqueurs/american-crime-story-the-people-vs-o-j-simpson-la-nouvelle-serie-avec-cuba-gooding-jr

Notes et références :

[1] B. Drummond Ayres Jr. ~ « Jury Decides Simpson Must Pay $25 Million in Punitive Award« , The New York Times, publié le 11 février 1997

[2] Dana Canedy ~ « Jury Acquits O. J. Simpson In a Trial On Road Rage », The New York Times, publié le 25 octobre 2001

[3] Emmanuelle Richard ~ « O.J. Simpson la rechute », Libération, publié le 28 septembre 2007

[4] The Associated Press ~ « Judge orders O.J. Simpson arrested for speeding in manatee zone« , jacksonville.com, publier le 6 novembre 2002

[5] Sallie Hofmeister ~ « O.J. Simpson Is Ordered to Pay DirecTV in Signal-Theft Case », Los Angeles Times, publié le 27 juillet 2005

[6]  The Associated Press ~ « Simpson gets prison sentence of at least nine years« , sur ESPN.com, publié le 6 décembre 2008

[7] AFP, ~ « O.J. Simpson pourrait bientôt retrouver la liberté« , Le Point, publié le 18 juillet 2017

[8] AFP ~ « O.J. Simpson obtient sa libération par anticipation« , La Dépêche, publié le 20 juillet 2017

[9] Paul Vercammen ~ « O.J. Simpson moved to another cell away from inmates« , cnn.com, publié le 21 juillet 2017

[10] Morgan Winsor ~ « OJ Simpson in protective custody at prison after being granted parole« , abcnews.go.com, publié le 21 juillet 2017

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.