SOCIÉTÉ

En 2060, L’Afrique sub-saharienne comptera plus de musulmans que le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord réunis

Une étude publiée en avril 2017 par le Pew Research Center a estimé que l’Afrique subsaharienne compterait d’ici 2037 la deuxième communauté de musulmans la plus importante du monde.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Elle serait, comme elle l’est déjà, devancée dans ce classement par la zone Asie-Pacifique qui comprend notamment l’Indonésie. Avec plus de 209 millions de musulmans en 2010, l’Indonésie était en 2010, toujours selon le Pew Research Center, la nation comptant en son sein le plus de musulmans au monde.

L’Afrique subsaharienne devancerait toutefois la zone comprenant l’Afrique du Nord et le Moyen Orient. Alors que la première verrait le nombre de ses habitants passer de seize à vingt-sept millions d’ici 2060, alors que le Moyen Orient et l’Afrique du Nord verrait son nombre de vingt millions de musulmans en 2015 stagner d’ici 2060.

Selon l’étude, la conversion religieuse ne devrait pas jouer un rôle majeur dans cette évolution du nombre de musulmans en Afrique subsaharienne. Cette évolution devrait plutôt être causée par la jeunesse de la population locale et par son taux de fertilité important.

L’étude a aussi rapporté qu’en 2060, l’Afrique subsaharienne deviendrait la zone géographique comprenant le plus de Chrétiens au monde.