SOCIÉTÉ

L’Olympia de Kim annulé : Torpedo et Dream Music en désaccord

Kim devait se produire à l’Olympia le samedi 3 juin. Un grand moment que la chanteuse, qui avait amorcé une redirection artistique, ne vivra malheureusement pas. En effet, la société Torpedo a annoncé  l’annulation du concert, aujourd’hui-même, soit un jour avant la date fatidique.

Il s’agit d’une bien triste nouvelle pour les fans de Kim. Le concert de l’interprète de « Mon ami », qui devait se tenir ce samedi 3 juin à l’Olympia vient d’être annulé. L’annonce a été faite par le promoteur Torpedo (qui produisait le concert de Yemi Alade en avril) co-productrice de l’événement. Une nouvelle surprenante, à quelques heures à peine du show, sur laquelle Torpedo s’est expliqué via un post Facebook.

En effet, comme c’est souvent le cas pour les artistes, Kim devait se produire en showcase dans une boîte de nuit après sa prestation à l’Olympia. Elle était donc attendue un peu plus tard dans la  nuit à « L’Empire », un club parmi les lieux incontournables de la musique afro carribéenne. Un spectacle gratuit, avant minuit, sur lequel la boîte, également partenaire de l’Olympia, a commencé à communiquer il y a plusieurs semaines. Un coup de promo, à l’insu de Torpedo qui, y voit une  concurrence déloyale, desservant de fait les intérêts communs des associés:

Selon Dream music, le label de la chanteuse, qui produisait également le concert à l’Olympia, la raison avancée ne serait rien d’autre qu’un prétexte. La  direction, que nous avons jointe par téléphone, affirme que Torpedo a procédé à une annulation abusive, et indépendante de sa volonté, d’un concert qui s’annonçait pourtant réussi. D’autant que  la société affirme avoir dépensé environ30 000 euros sur les 6 derniers mois, pour financer l’ouverture de la billetterie (12 000 euros) et la prise en charge des musiciens de l’orchestre, venus spécialement des Antilles pour l’occasion. Dream Music affirme par ailleurs qu’elle a été la seule à avancer des fonds depuis le début de la collaboration et que Torpedo aurait subitement exigé une somme de plusieurs dizaines de milliers d’euros, à seulement quelques heures du grand soir. Une proposition à laquelle l’équipe de la chanteuse aurait répondu négativement, entraînant ainsi l’annulation brutale du concert. Toutefois, Dream Music accuse le coup.

Torpedo, que nous avons également contactée, n’a quant à elle rien souhaité ajouter. L’Empire a quant à lui retiré le flyer de la discorde.

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Posts : 551