POLITIQUE

Dieudonné définitivement condamné à 2 mois de prison ferme et 9 000€ d’amende

La justice belge a confirmé la condamnation à deux mois de prison ferme assorti d’une amende de 9 000€ de l’humoriste Dieudonné.

L’humoriste controversé d’origine franco-camerounaise, Dieudonné Mballa Mballa avait précédemment été condamné en premièrere instance, au mois de novembre 2015 par le tribunal correctionnel de Liège, pour incitation à la haine et tenue de propos antisémites lors d’un spectacle à Herstal le 14 mars 2012 [1]. Dieudonné ne s’était alors pas présenté devant le juge et avait fait appel de la décision de celui-ci.

En appel, celui considéré depuis les années 2010, par l’essentiel des médias de masse et de la classe politique française comme un militant antisémite, fauteur de haine, a été condamné à 2 mois de prison ferme et à une amande de 2 000€ [2]L’ancien comparse d’Elie Sémoun, âgé de 51 ans, saisira ensuite la plus haute juridiction belge après sa condamnation prononcée en appel. La Cour de cassation du Royaume de Belgique a ainsi validé, mercredi 7 juin dernier, la condamnation de l’humoriste polémique à deux mois de prison ferme et, cette fois-ci à 9 000€ d’amende, toujours pour incitation à la haine et tenue de propos antisémites [3].

Dieudonné a déjà un long passif avec l’autorité judiciaire, majoritairement pour des affaires de diffamation ou d’injures. Alors qu’il était régulièrement relaxé avant 2006, il sera par la suite condamné à plusieurs reprises pour ses propos contrevenants à la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

De son côté, l’actuel locataire du « Théâtre de la Main d’or«  ne semble pas traumatisé. En effet, dans l’une de ses dernières vidéos, Dieudo commente cette décision judiciaire avec humour :

« Pour parvenir à cette consécration ultime, absolue, faisant de moi, Dieudonné Mballa Mballa, votre humble serviteur, le premier des humoriste afro-occidental emprisonné pour son œuvre (…) Je rentre donc dans l’histoire de cette civilisation, par la porte de la prison, bien sûr. Mais comme la plupart des hommes qui ont marqué l’histoire, mon œuvre était dense, elle devient unique »[4]

Au-delà de ses déboires judiciaires, Dieudonné est aussi candidat aux législatives, dans la circonscription de l’Essonne. Il affrontera son « ennemi juré », Manuel Valls, l’ancien Premier ministre, à Evry. Un duel qui semble tenir lieu de revanche puisque Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, s’était engagé personnellement et avec force contre Dieudonné à la fin de l’année 2013.

Notes et références :

[1]  « Dieudonné condamné à 2 mois de prison ferme après son spectacle à Herstal« , La Libre Belgique, publié le 25 novembre 2015.
[2] « Dieudonné condamné à 2 mois de prison ferme par la Belgique pour antisémitisme« , Le Soir,‎ publié le 25 novembre 2015.

[4] « Dieudonné : Prison ferme pour le rire s05e27 Bal des quenelles, Belgique, la guerre, législatives« , chaîne YouTube Dieudonné Officiel, Ajoutée le 8 juin 2017.

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 251