SANTÉ

Cameroun : Samuel Eto’o offre un pavillon pédiatrique à l’hôpital de Douala

Lundi 8 Mai dernier, l’international camerounais Samuel Eto’o Fils à officiellement fait don d’un pavillon pédiatrique à l’hôpital Laquintinie de Douala.

La Fondation Samuel Eto’o voit le jour en mars 2006. Cette structure à but non-lucratif a pour objectif de venir en aide à la jeunesse africaine, particulièrement au Cameroun. La fondation Samuel Eto’o apporte des aides d’urgence, promeut l’éducation et sensibilise les moins favorisés à la santé. À travers son action, la fondation du footballeur camerounais œuvre à la création d’un avenir décent pour les jeunes générations africaines.

Création de l’ancien, « Lion indomptable » cette initiative a déjà aidé à la construction de 5 orphelinats au Cameroun et œuvré pour offrir une assistance hospitalière aux jeunes camerounais entre 1 et 14 ans atteints de maladies difficilement opérables dans le pays. C’est dans ce cadre que le 8 Mai 2017, Samuel Eto’o Fils à offert un pavillon pédiatrique à l’hôpital Laquintinie de Douala. Une rétrocession officielle effectuée sous le patronage du ministre de la Santé Publique André Mama Fouda.

  • 48 lits dédiés aux urgences et à la réanimation des enfants
  • une salle de déchoquage [1]
  • une photothérapie
  • un service diététique
  • une salle de réunion
  • des bureaux de médecins
  • plusieurs blocs de consultation

Selon l’attaquant d’Antalyaspor :

« Ce pavillon est à vous, c’est pour les citoyens que vous êtes, c’est l’accomplissement d’un rêve pour un monde solidaire. Apporter du sourire aux enfants est la chose la plus merveilleuse. En outre, le pavillon va contribuer de manière efficiente à réduire le taux de mortalité infantile au Cameroun »

Le ministre André Mama Fouda a salué le geste de Samuel Eto’o et loué son engagement militant :

« Ce n’est pas la première fois que ce fils du pays fait un geste à l’endroit du secteur de la santé. Il avait offert par le passé une ambulance médicalisée avec des équipements appropriés. Je profite encore de cette occasion pour promouvoir le partenariat public-privé. Je lance également un appel à l’endroit des personnels hospitaliers. Je leur demande de maintenir ce pavillon en son état, de mettre un accent sur l’accueil et de prendre soins des petits malades »

Rappelons qu’au Cameroun, le taux de mortalité est de 55,1 décès pour 1.000 naissances [2] alors qu’il est en France de 3,8 décès pour 1 000 selon les l’Insee [3]. Grâce à son action, Samuel Eto’o Fils aidera à résorber ce fléau. Un geste solidaire que nous saluons et qui, nous l’espérons créera des émules parmi les fortunes africaines.

Note et référence :

[1] En médecine, le déchoquage est le traitement d’urgence de l’état de choc.

[2] Taux de mortalité infantile au Cameroun en 2014 selon CIA World Factbook

[3] Taux de mortalité infantile en 2016 selon l’Institut national de la statistique et des études économiques

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 274