HISTOIRE

Le FBI honore Martin Luther King sur Twitter après avoir voulu sa mort en 1968

Le FBI a été l’objet de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux pour avoir rendu hommage à Martin Luther King en dépit d’avoir voulu le conduire au suicide 49 ans auparavant.

En 2014, une lettre de menace dont la rédaction fut ordonnée par le FBI fut redécouverte. Insultant copieusement le pasteur afro-américain, elle l’invitait à se suicider, lui rappelant que sa fin était proche. Quelques mois plus tard effectivement, King était assassiné. Le 4 avril 2017, le FBI, sur son compte Twitter, rendit hommage à King avec les mots suivants : « En ce jour qui est l’anniversaire de son assassinat, le FBI rend hommage à la vie, à l’oeuvre et aux engagements de Martin Luther King comme il se doit.  »

Les internautes furent toutefois prompts à rappeler au service de renseignement intérieur américain ses propos pour le moins en décalage avec leurs actions il y a près d’un siècle. Le FBI n’a toutefois pas commenté ces réactions.