POLITIQUE

Le candidat Olivier Serva à la rencontre des ultramarins de l’hexagone

Olivier Serva : « Pour moi, la politique est et sera toujours servir plutôt que se servir. »

En aval de la présidentielle, les candidats en lice pour les élections législatives sont déjà en campagne. Directeur d’un cabinet d’expertise comptable, enseignant et Vice-président de région, Olivier Serva se présente à la députation de la première circonscription en Guadeloupe. Il se positionne comme le profil engagé pour l’autogestion  de la Guadeloupe par ses habitants directs. Jeudi 13 avril 2017, il sera à Paris pour une rencontre avec la communauté ultramarine de l’Hexagone.

Agrégé en Finances, sportif, pédagogue et Vice-président de région, Olivier Serva se présente comme un homme au service d’autrui. Plus que ça, il est une personnalité ancrée dans la réalité des ultramarins sur place, et dans l’hexagone. En 2010, il crée l’association Eko Zabym, avec d’autres habitants des Abymes, en Guadeloupe. Cette structure a plusieurs champs d’actions mais aussi une démarche politique consciente. En atteste le sens de son appellation : Eco pour l’économie bien sûr, notamment la création d’entreprise et donc de richesses ;  mais aussi pour l’écologie, avec la vision d’exploiter des ressources naturelles pour créer des énergies plus propres. D’un point de vue philosophique, Eko Zabym se veut aussi être l’écho des voix des abymiens, en Guadeloupe et au-delà.

Eko Zabym est une structure puissante en Guadeloupe :

  • En 2014, le mouvement comptabilise 7039 voix aux élections municipales
  • En 2015, EkoZabyme a lourdement contribué à la victoire d’Ary Chalus, tête de liste de « Changez d’avenir » aux élections régionales

En briguant le poste de député, ce soutien du jeune candidat Emmanuel Macron souhaite que la Guadeloupe soit prise en main par ses habitants. Plus d’autonomie et d’équité, cela passe également par son programme qui prévoit entre autres motions,  un amendement pour la soumission automatique des guadeloupéens exposés à la chlordécone au test cyclotron d’une part. D’autre part, la possibilité réelle, juridique et économique, de développer une réelle industrie pharmaceutique à partir de la flore naturellement présente sur l’île.

Olivier Serva sera à Paris jeudi 13 avril pour une rencontre-débat organisée par l’agence K’S. Vous pourrez vivre les échanges en direct et participer via le Facebook NOFI.

Pour prendre votre place, inscrivez-vous ici

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Posts : 558