SOCIÉTÉ

Chicago : Un enfant de 2 ans tué par balle en direct sur Facebook Live

Un enfant en bas âge, son oncle et une femme ont été pris pour cible par un tireur dans le la partie ouest de Chicago. La conductrice était en direct sur Facebook Live au moment de la fusillade. L’enfant et son oncle ont tous les deux été mortellement touchés à la la tête et la femme a été blessée.

Un enfant en bas âge et son oncle ont été tués et une femme enceinte a été blessée à Chicago mardi 14 Février dernier. Un homme avait ouvert le feu sur leur voiture, alors qu’elle roulait à travers la ville. Une scène horrible, filmée en direct sur Facebook Live. Cette tragédie survient à quelques jours de violentes fusillade à Chi-Raq [1], dans laquelle deux jeunes filles avaient été touchées, en pleine tête, par des balles perdues. Ces deux incidents dramatiques distincts se sont étrangement produits à une demi-heure d’intervalle l’un de l’autre. Une des filles a été déclarée morte mardi, l’autre reste dans un état critique. Selon la police, son pronostique vital est engagé.

La vidéo montre une jeune femme coiffée de tresses au volant d’une voiture, accompagnée d’un jeune homme, installé côté passager , et du bambin Lavontay White Jr (en sweat bleu sur la banquette arrière). Au début, on peut voir le passager et la conductrice en train de rire et de chanter. Soudainement, la voiture amorce un virage, le visage de la femme prend un air paniqué. Ce qu’elle voit à travers le pare-brise semble la terroriser. C’est plus d’une douzaine de coups de feu qui résonneront alors qu’elle prend la fuite dans une ruelle et se planque dans une maison.

thefinalcall

Brusquement, l »écran devient noir, mais on peu entendre la femme crier «ils l’ont tué», «J’ai une balle dans le ventre» ou encore « Je ne peux pas respirer« . Un peu plus loin on peu l’entendre dire qu’elle ne veut pas aller à l’hôpital de peur d’être envoyée en prison.

La police a déclaré que Lavontay White Jr., âgé de 2 ans, a été touché en pleine tête, à l’instar du passager, identifié comme étant l’oncle du petit. Cet infanticide fait du bébé la plus jeune victime de la ville depuis 2013. Triste record d’une macabre compétition où les membres d’une même communauté s’entre-tuent dans des guerres de gangs.

Chicago est considérée comme étant la ville la plus touchée par le phénomène des gangs aux États-Unis. Il y aurait près de 100 000 membres actifs appartenant à environ 60 factions différentes. Ainsi, les guerres de gangs et les représailles qui en découlent y sont quotidennes . En 2011, une année particulièrement meurtrière, certaines de ces bandes comme les Latin Kings, les Almighty Vice Lord Nation  ou les Almighty Saints ont été  responsables de 61% des homicides à Chicago en 2011.

Emblème des Latin Kings

Emblème des Latin Kings

Le taux global de criminalité de la ville, en particulier le taux de crimes violents, est nettement plus élevé que la moyenne américaine. Chicago a été responsable de près de la moitié de la hausse des homicides aux États-Unis en 2016. Pourtant, les taux de criminalité nationaux connaissaient ces derniers temps une baisse historique. Depuis le début de l’année, le nombre d’homicides à Chicago est significativement plus élevé que celui de grandes villes américaines comme New York ou Los Angeles.

Ce drame  vient rappeler l’état d’insécurité perpétuel dans lequel vivent de nombreux afro-Américains et l’urgence pour les autorités d’établir un véritable plan d’action afin d’éradiquer ce fléau.

Voici la poignante vidéo du Facebook Live retraçant la fusillade meurtrière :

Notes:

[1] Le terme «Chi-Raq» est un mot-valise composé par «Chicago» et «Iraq». C’est un surnom couramment utilisé par certains résidents de Chicago pour assimiler la ville à une zone de guerre en raison de son taux de criminalité extrêmement élevé. Le réalisateur Spike Lee avait ainsi baptisé son dernier film.

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

Posts : 251