CULTURE

Roman: Deux semaines en janvier, de Michel N’Youngou Christophe

Par M. NC. Michel N’youngou Christophe est né en 1966, à Basse-Terre, en Guadeloupe, d’une mère antillaise et d’un père camerounais. Il fait des études en France, puis réside trois ans en Angleterre, avant de quitter l’Europe pour les Etats-Unis, où il vit depuis 26 ans. Il habite Leesburg, une petite ville en Virginie.

Le France-Antilles déclare le 8 juin, Roselyne E., 55 ans, a été assassinée par Alix Z., frustré d’avoir été éconduit. Encore un drame amoureux qui s’ajoute à la liste déjà très longue en Guadeloupe. Comment en arrive t-on à cela ? L’histoire d’Annelise, une des protagonistes de Deux semaines en janvier, illustre bien les dangers de cette passion amoureuse qui donne tant goût à la vie au risque même de la détruire.

Ces faits divers ont servi d’inspiration à la réflexion à laquelle ce roman nous invite tout en nous distrayant. Vivre à haute voix, sans réserve, sans complexe, s’épanouir, s’affirmer, assumer son ‘OUI’ comme son ‘NON’, danser comme si personne ne regardait, vivre intensément le plaisir comme la peine, prendre la vie à bras raccourcis, n’est-ce pas là notre ambition primordiale à tous ? Pourquoi alors si peu parmi nous semble ne pouvoir jamais réaliser ce potentiel, pourtant inné ? Nous méritons tous plus de joie dans nos vies. Un plus grand épanouissement. Quelle est notre responsabilité ?

 

Annelise ne manque de rien. En fait, elle a tout : une fillette sans histoire, un mari aussi généreux qu’ambitieux, le respect sans bornes de ses proches. Pourtant, cette perle des Antilles est rongée par un secret qu’elle n’assume plus. Elle s’accroche au spectre d’un passé aux promesses inabouties. Une brûlante passion menace sa petite vie douillette. Que ne ferait-on pour l’amour, surtout quand celui-ci redonne tant goût à la vie ?

Shah et son fils quittent Washington pour des vacances sous le soleil de la Guadeloupe. Deux semaines en janvier. Le voilà replongé dans une histoire qu’il tentait d’oublier ! Son séjour dans l’île révèle le malaise au beau milieu d’une existence à première vue idéale…

« Deux semaines en janvier nous dévoile le périple de deux êtres en quête de bonheur. Michel Christophe nous entraîne, à travers ce roman, dans les tourbillons d’une aventure déroutante. L’auteur brosse, de sa plume fébrile, une intrigue à vous glacer le sang ! » Véronique Lordinot, auteure de Lenfant et le quimboiseur .

Chacun des personnages de ce roman antillais, bien du 21ème siècle, est absorbé par cette ambition, ce désir de s’affranchir des limitations. La crainte, le doute, la faiblesse, l’ignorance, l’histoire, notre propre façon de penser interrompent et pervertissent cette quête. Nos choix, nos actions, le regard que nous portons sur le monde, les résultats que nous connaissons, influencent et dépendent tous de la façon dont nous abordons cette ambition primordiale. Chacun des personnages de « Deux semaines en janvier » apporte une réponse à cette énigme. Quelle sera la votre ?

 

Disponible en ebook sur Amazon.fr à 3,58 €

Format papier à 9,43 €, Amazon.fr

Contact : Michel Christophe – michelnchristophe@gmail.com

Site d’auteur : https://michelnchristophe.com/