SOCIÉTÉ

Mohamed Ali, des obsèques dignes d’un grand homme !

Les obsèques de Mohamed Ali ont eu lieu vendredi dernier, soit une semaine après le décès du grand champion. La cérémonie s’est déroulée dans la ville de Louisville dans le Kentucky, en présence de plusieurs célébrités telles que Will Smith, Bill Clinton et bien d’autres.

Les funérailles du grand boxeur avaient démarré jeudi par des cérémonies religieuses avec une prière musulmane ouverte à tous comme le voulait celui que les habitants de Louisville surnommaient « The Greatest », en présence de plusieurs responsables religieux et de fans. La commémoration avait eu lieu à Freedom Hall, une salle de 18 000 places où Ali avait donné son dernier combat dans sa ville natale avant de parcourir le monde et devenir une légende planétaire.

Le lendemain, avant un service funèbre digne du grand homme qu’était Ali, le cercueil du défunt dans un corbillard, suivi de 20 limousines a traversé la ville de Louisville pendant 30 km en passant par son ancienne école, le gymnase où il s’entraînait… Les habitants de Louisville et des milliers personnes venues du monde entier, lui ont rendu un dernier hommage avec ces quelques mots « Ali, Ali », « Goodbye/Au revoir » ou encore « We love you/nous t’aimons ». Certains jetaient des bouquets de rose sur les véhicules, pendant que d’autres avaient des pancartes, des photos ou des gants de boxe. La route menant jusqu’au cimetière avait été parsemé de roses.

Nick Smith, of Louisville, poses for a photograph holding a drawing of Muhammad Ali as spectators wait for the arrival of Ali's funeral procession to enter Cave Hill Cemetery, Friday, June 10, 2016, in Louisville, Ky. Ali died last Friday at age 74 after a long battle with Parkinson's disease. (AP Photo/John Minchillo)

Nick Smith un fan de Louisville, pose pour une photo tenant un dessin de Mohamed Ali en attendant l’arrivée du cortège funèbre pour entrer dans le cimetière, Cave Hill Cemetery.

À l’intérieur de la salle KFC Yum Center où les derniers adieux ont été faits à Ali, la cérémonie était présidée par un iman devant 15 000 personnes. Le pasteur Kevin Cosby lui a rendu hommage avec ses mots « Il disait comme James Brown disait je suis noir et fier, Ali proclamait : Je suis noir et beau ». L’acteur Will Smith qui avait interprété le rôle de Mohamed Ali dans le film de Michael Mann « Ali » en 2011 a porté le cercueil du défunt avec Lennis Lewis, ancien champion du monde de boxe et six autres personnes. Après avoir appris le décès de celui qui était l’étendard de la fierté noire en Amérique et dans le monde entier, Will Smith avait publié deux photos du boxeur et lui sur son compte Facebook avec en commentaire cette citation « Tu as secoué le monde. Mon mentor, mon ami. Tu as changé ma vie. Repose en paix. »

Obseques-de-Mohamed-Ali-Will-Smith-portera-son-cercueil_portrait_w674

Mohamed et Will Smith en Floride en 2003

D’autres personnalités ont aussi honoré la mémoire d’Ali. Bill Clinton, ancien Président des Etats-Unis et ami proche du défunt a lu une partie de l’éloge funèbre en saluant un homme libre et de conviction, le citant en exemple pour la jeunesse : « Je pense qu’il a décidé, quelque chose que j’espère que tous les jeunes ici présents décideront, il a décidé très jeune d‘écrire sa propre histoire. Dieu te bénisse mon ami, va en paix. »
Le comédien Billy Crystal, qui lui a reçu un standing ovation de la salle remplie de célébrités, d’athlètes et de politiciens, dont le sénateur Orrin Hatch, le réalisateur Spike Lee, l’ancienne star de la NFL Jim Brown, Arnold Schwarzenegger, la star de football David Beckam, Whoopi Goldberg, Kareem Abdul-Jabbar… pour son discours, a rendu hommage à « son grand frère » Ali, a t’il déclaré, « courait avec les dieux et marchait avec les infirmes, et souriait devant la bêtise de tout cela. Il est parti mais il ne mourra jamais. Il était mon grand frère. »

Mohamed Ali et Bill Clinton sur scène lors de la grande célébration de gala d'ouverture pour le Muhammad Ali Center, le samedi 19 novembre 2005, à Louisville.

Mohamed Ali et Bill Clinton sur scène lors de la grande célébration de gala d’ouverture pour le Muhammad Ali Center, le samedi 19 novembre 2005, à Louisville.

De son côté, Barack Obama qui avait salué la mémoire d’un homme qui « s’est battu pour ce qui était juste » n’a pas pu être présent aux funérailles, car le même jour avait lieu la cérémonie de remise de diplôme de Malia, sa fille aînée. Mais le Président américain était représenté par une de ses conseillères, Valérie Jarett qui a lu une lettre de la part du Chef d’Etat et de son épouse.

À l’heure où les Musulmans sont caricaturés en Amérique, notamment par le candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, les organisateurs de l’enterrement de Mohamed Ali ont tenu à envoyer un message universel de paix et de tolérance.

Akera Price-King, 9, carries a sign saluting Muhammad Ali on the street in front of Ali's boyhood home Friday, June 10, 2016, in Louisville, Ky. Ali's funeral procession is scheduled to pass by the house later in the day. (AP Photo/Mark Humphrey)

Akera Price-King, 9 ans porte une pancarte en hommage à Mohamed Ali devant la maison d’enfance de la vedette planétaire.

Passionée par l'écriture, la beauté et la mode, toujours dans l'idée de promouvoir l'excellence noire, j'ai décidé de créer une page Facebook (Jalia), dédiée à la femme.

Posts : 118