MODE & BEAUTÉ

BLACK TWITTER – Nouveau levier de l’activisme noir américain

Officiellement créé en 2010, c’est à l’été 2013 , après l’assassinat de Trayvon Martin, que l’opinion publique américaine découvre un mouvement né sur les réseaux sociaux et qui depuis lors n’a de cesse de faire du bruit : le Black Twitter.

Pourquoi Black Twitter ? Et bien parce qu’il s’agit d’un réseau d’abonnés à twitter qui ont ceci de commun que leurs centres d’intérêts touchent au respect des droits civiques et à la valorisation des codes culturels afro-américains. Lorsqu’il y a des injustices commises, des propos racistes tenus ou même des sujets généralistes, du moment où la communauté noire américaine est concernée, Black Twitter va entrer en jeu.

Ce sont des hommes et des femmes, jeunes ou plus âgés, qui ont cette envie de faire entendre leur voix dans une Amérique où les bavures policières sont encore plus retentissantes que jamais. Au delà de la dénonciation, ce sont également des personnes qui participent à la valorisation de leur communauté au travers d’exemples spécifiques que nous allons vous présenter ci-dessous.

Le mouvement #BlackLivesMatter

A man raises his arms at a rally during the National Action Network National March Against Police Violence in Washington December 13, 2014. Thousands of demonstrators gathered in Washington on Saturday for a march to protest the killings of unarmed black men by law enforcement officers and to urge Congress to do more to protect African-Americans from unjustified police violence.    REUTERS/Joshua Roberts    (UNITED STATES - Tags: POLITICS CRIME LAW CIVIL UNREST) - RTR4HWG2

Garza, Cullors et Tometi sont les trois femmes à l’origine de ce mouvement. Le hashtag est né sur twitter en septembre 2013 et s’est depuis fait sentir par le biais d’organisation de manifestations après les décès d’Eric Garner et Mike Brown, eux aussi victimes de brutalités policières.

Propulsé par leur engagement, #BlackLivesMatter a permis d’ouvrir le débat sur les actions de la police vis à vis des noirs américains et a également reçu le soutien de Barack Obama qui a choisi , face à un auditoire un peu hostile il faut le dire, de défendre la raison d’être de cette organisation.

Le phénomène #Blackoutday

Dans l’esprit du Black History Month qui a eu lieu tout le mois de février dernier, un nouveau phénomène est né : Le Blackout Day. Créé sur Tumblr par un utilisateur dont le pseudonyme est Y.R.N , il a pour objectif de rappeler que l’histoire des noirs ne se limite pas à un mois dans l’année.

Le principe est de partager des photos d’hommes et de femmes noirs sous leur meilleur jour en vue de valoriser la communauté. Depuis lors, il circule sur les réseaux sociaux américains des milliers de selfies et autres photos de noirs tout sourire et fiers de leur identité. Nous avons sélectionné quelques uns de ces clichés pour vous donner un aperçu.

L’émergence de nouveaux leaders : Deray Mckesson & Shaun King

sk_and_dm.png.CROP.promovar-mediumlarge

S’il y a bien deux noms qui reviennent lorsque vous demandez aux membres du black twitter américain  qui réunit des qualités de meneur , c’est bien ceux de Deray Mckesson et Shaun King. Avec respectivement 254 000 et 212 000 abonnés sur twitter, ces deux hommes, à eux seuls, sont capables de mobiliser plusieurs milliers de personnes autour de certaines causes, ce qu’ils ne manquent pas de faire. Ils sont la démonstration de ce qu’on pourrait appeler aujourd’hui des e-activistes qui bien souvent laissent leurs claviers pour aller se faire entendre dans la rue ou dans les médias, lorsque cela est nécessaire.

Le soutien de célébrités : Jesse Williams, Janelle Monaé , Kendrick Lamar, J. Cole, Diddy, Amandla Stenberg…

12246860_1032087540144820_8407572673974610136_n

On pourrait penser que de par leur statut, les personnalités publiques resteraient indifférentes au combat pour les droits sociaux mais force est de constater qu’on compte de plus en plus de personnes du milieu du show business qui donnent de leur temps et deviennent des porte paroles d’une génération qui a besoin de se sentir soutenue. Qu’il ait plus de la trentaine ou qu’il soit encore adolescent, à tous les paliers , il existe un représentant qui se porte garant pour faire entendre au reste du monde pourquoi , socialement, il est indispensable d’ouvrir le débat sur le traitement des afro-américains.

Articles : 132