MODE & BEAUTÉ

Les ‘Bantu Knots’ dernières victimes du ‘vol de la culture noire’ par des Blancs?

Après que la célèbre coiffure afro-descendante ait été présentée dans un blog principalement dédié aux coiffures des femmes blanches comme ayant été inventée par un designer de Marc Jacobs, les réactions de colère de la communauté noire ne se sont pas faites attendre.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Femme et enfants malgaches, par Luca Gargano

Femme et enfants malgaches, par Luca Gargano

Jeunes filles de Madagascar portant les 'bantu knots'. Parfois présentés dans des textes de vulgarisation comme ayant été 'inventés' par les Zoulous d'Afrique du Sud, leurs origines sont évidemment plus larges.

Jeunes filles de Madagascar portant les ‘bantu knots’ (appelés ti-choux aux Antilles). Parfois présentés dans des textes de vulgarisation comme ayant été ‘inventés’ par les Zoulous d’Afrique du Sud, leurs origines sont évidemment plus larges.

Les ‘Bantu knots (noeuds bantous)’ comme ils sont appelées aux Etats-Unis auraient, selon un article du magazine maneaddicts.com, leur auraient été ‘inspirés’ par le coiffeur britannique Guido Palau, lors de sa collaboration avec la marque de haute couture Marc by Marc Jacobs. Voici la traduction du texte polémique incriminé:

Alors que la température augmente, nous avons du penser à des façons créatives de garder vos cheveux en l'air et au dessus de vos visages. C'est pourquoi les mini-chignons enroulés inspirés par Guido Palau lors du défile de la collection Printemps-Eté 2015 de Marc by Marc Jacobs sera votre parfaite coupe de cheveux pour le printemps et l'été. Associez là avec un rouge à lèvres de soirée, un maquillage de style tribal  pour un festival d'été ou un maquillage humide pour un barbecue sur un toit.

Alors que la température augmente, nous avons du penser à des façons créatives de garder vos cheveux en l’air et au dessus de vos visages. C’est pourquoi les mini-chignons enroulés inspirés par Guido Palau lors du défile de la collection Printemps-Eté 2015 de Marc by Marc Jacobs sera votre parfaite coupe de cheveux pour le printemps et l’été. Associez là avec un rouge à lèvres de soirée, un maquillage de style tribal pour un festival d’été ou un maquillage visage gras pour un barbecue sur un toit.

Les réactions de Noirs, particulièrement américains, sur les réseaux sociaux ne se sont pas faites attendre. ManeAddicts fut accusé d’avoir attribué l’invention de la coiffure à un coiffeur blanc. Elles ont semble-t-il porté leurs fruits, puisque le magazine en ligne a retiré la publication incriminée de son site. Les responsables de la marque Marc Jacobs a nié avoir prétendu s’approprier ou avoir prétendu créer la coiffure, invitant les protestataires à ‘vérifier la source’. Il est vrai que ManeAddicts n’a pas explicitement dit que la coiffure avait été inventée par Guido Palau ou par Marc Jacobs, mais simplement que le choix de cette coiffure leur avait été inspiré par l’une de leurs utilisations. Toutefois, le fait de renommer un fait culturel en efface clairement les racines, d’où la polémique.

C’est aussi pour cela que les véritables groupes de pression que sont désormais le Black Twitter et le Black Instagram ont lancé avec succès cette campagne de lobbying qui a finalement entraîné le retrait de l’article du site et les excuses de la rédactrice, qui a promis d’écrire un article sur les ‘Bantu Knots’ dans le futur:

"Arrêtez de me harceler, s'il vous plaît. Je n'ai rien contre la culture africaine  et j'adore les Bantu Knots. J'adorerai écrire à leur sujet prochainement. Mae Addicts tire son inspiration des podiums et ce post a été inspiré par une magnifique photo d'un défilé de Marc Jacobs. J'adorerais faire plus d'articles sur les coiffures africaines traditionnelles. Merci beaucoup pour l'idée et pour vos retours.

« Arrêtez de me harceler s’il vous plaît. Je n’ai rien contre la culture africaine et j’adore les Bantu Knots. J’adorerai écrire à leur sujet prochainement. Mae Addicts tire son inspiration des podiums et ce post a été inspiré par une magnifique photo d’un défilé de Marc Jacobs. J’adorerais faire plus d’articles sur les coiffures africaines traditionnelles. Merci beaucoup pour l’idée et pour vos retours.

Les Bantu Knots, grâce au lobbying noir des réseaux sociaux, ne sont donc pas la dernière victime de l’appropriation de la culture noire par des Blancs. Au contraire, c’est plutôt ce lobbying noir qui peut se targuer d’une nouvelle victime, à savoir Mane Addicts, après notamment Iggy Azalea, qui après des mois de critiques et de protestations de la part du Black Twitter, avait déclaré vouloir quitter tous les réseaux sociaux. A qui le tour?