SOCIÉTÉ

Braconnage au Kenya : le dernier rhinocéros blanc en danger

Au nord du Kenya, il ne reste plus q’un rhinocéros blanc. Par conséquent, des gardes armés protègent ce dernier représentant mâle de son espèce d’un éventuel braconnage.

Le dernier rhinocéros blanc se trouvant au nord du Kenya est en danger. Pour le protéger d’un possible braconnage, le mâle est placé sous protection militaire.

« Car si d’autres rhinocéros blancs subsistent au sud, les deux sous-espèces ne sont génétiquement pas identiques », indique LeFigaro.fr. Et de préciser : « En attendant que le vétéran daigne monter une des trois femelles encore vivantes, et en complément des mesures habituelles de protection, des gardes veillent donc sur lui 24 heures sur 24. »

Il doit assurer la survie de son espèce

Effectivement, ce colosse, âgé de 42 ans,  est le dernier représentant de son espèce. En d’autres termes : le seul espoir de survie de son groupe animalier.

Pensionnaire de la réserve de l’Ol Pejeta, Sudan est donc protégé par des militaires afin d’empêcher qu’il soit la cible des braconniers.

Il faut dire que les rhinocéros blancs sont particulièrement prisés pour leur corne qui peut valoir de l’or. Le site internet du Figaro évoque le montant de 65 000 dollars, soit 61 000 euros le kilo.

Du coup, les vétérinaires lui ont retiré sa corne et placé un émetteur radio afin de le localiser à tout moment.

Journaliste-reporter, cool et branché. La politique est mon dada. J'aime aussi : la culture, les Etats-Unis, le PSG, l'électro et la mode. Je suis un épicurien qui croque la vie à pleine dent. "Je ne suis pas là pour plaire ou déplaire, mais pour porter la plume dans la plaie" (Albert Londres).

Articles : 293