SOCIÉTÉ

Côte d’Ivoire : les champions d’Afrique accueillis en héros à Abidjan

Lundi 9 février, pas moins d’un million d’Ivoiriens ont fêté la victoire des Eléphants à la CAN 2015 en compagnie des champions d’Afrique ainsi que du président Alassane Ouattara.

Les champions de la Coupe d’Afrique des nations accueillis en héros. En effet, les Eléphants de la Côte d’Ivoire ont reçu l’accueil qu’ils méritaient : le président ivoirien Alassane Ouattara a même fait le déplacement à l’aéroport d’Abidjan pour les accueillir au pied de l’avion. Sans compter les 1 million de fans, rassemblés en partie dans le Stade Félix Houphouët-Boigny (plein à craqué, dont la capacité d’accueil est de 35 000 places) et d’autres descendus dans les rues de la capitale économique de la Côte d’Ivoire pour célébrer cette précieuse victoire face au Ghana.

Dimanche 8 février, les Eléphants de la Côte d’Ivoire ont arraché la victoire face au Ghana lors de la finale de la Coupe d’Afrique des nations au terme d’un match épique qui s’est conclu par une séance de tirs au but (0-0, 9 t.à.b) favorable aux hommes du technicien français Hervé Renard.  « J’ai eu la chance de vivre ce même moment en 2012, c’est quelque chose de fantastique, d’indescriptible. Voilà, je crois qu’ils l’ont ressenti, c’est tout un pays qui est en liesse, c’est toute une nation qui est fière de ses couleurs », confie-t-il à RFI.

Ironie du sort, l’ancien entraîneur de la Zambie avait permis à son équipe de l’emporter face à la sélection ivoirienne de Didier Drogba, grâce également à une séance de tirs au but. Aujourd’hui, Hervé Renard est le seul coach à avoir gagné deux CAN avec deux nations différentes. Son bonheur est à la hauteur de celui des Eléphants. Et pour cause, cette génération dorée parvient enfin à soulever cette coupe continentale tant convoitée.

stade

 

Touré, Gervinho, Bony et Kalou au Panthéon

Il ne manque plus que Didier Drogba dans la foule en liesse réunie lundi dans le Stade Félix Houphouët-Boigny pour célébrer la victoire des Eléphants à la CAN. L’ancien joueur de Chelsea peut se mordre les doigts, lui qui a refusé l’appel du pied de l’entraîneur français. Mais, l’ancien capitaine de la sélection nationale préfère faire contre mauvaise fortune bon cœur en jubilant sur Twitter :

 

Dans cette journée déclarée « fériée, chômée et payée sur l’ensemble du territoire » par le président Alassane Ouattara, les cadres de l’équipe nationale de football ivoirienne ne boudent pas leur plaisir d’avoir remporté leur toute première CAN. « Quand on a survolé la ville, on a vu cette foule impressionnante. C’est très émouvant », s’est réjoui l’attaquant Wilfried Bony, indique France 24.com. « On voit que la Côte d’Ivoire est un pays qui aime le football », a souri l’attaquant Salomon Kalou, visiblement ravi, précise le site internet de la chaîne française. A Gervinho de rajouter son grain de sel : « On est contents. Comme je le dis, on revient de très loin, on a fait un long chemin, ça n’a pas était facile pour nous depuis le début. Voilà, on partait dans cette compétition en n’étant pas favori », estime l’un des meilleurs joueurs de la sélection ivoirienne. Et d’ajouter : « Mais on a prouvé que l’on reste toujours la Côte d’Ivoire. Quels que soient les joueurs qui étaient avec nous, on pouvait faire quelque chose. » Enfin, le milieu de terrain de Manchester City, Yaya Touré doit être le plus heureux de tous car il n’aura peut-être pas d’autre occasion de gagner une Coupe d’Afrique des nations. Pour rappel, la dernière victoire des Eléphants en Coupe d’Afrique des nations date de 1992 face aux Black Stars du Ghana aux tirs au but (11-10) à Dakar, au Sénégal.

 

Journaliste-reporter, cool et branché. La politique est mon dada. J'aime aussi : la culture, les Etats-Unis, le PSG, l'électro et la mode. Je suis un épicurien qui croque la vie à pleine dent. "Je ne suis pas là pour plaire ou déplaire, mais pour porter la plume dans la plaie" (Albert Londres).

Posts : 295