SOCIÉTÉ

Pourquoi il ne faut pas vous raser les poils du nez

Les parties de notre corps ne sont pas là par hasard et aussi disgracieuses qu’elles puissent être, elles ont toutes, pour l’être, une fonction. C’est le cas des poils du nez, qui si ils sont aussi fuis en société que les sorcières avec qui ils sont identifiés, ont une véritable fonction médicale.

C’est ce qu’a appris, à ses dépends, l’un de nos rédacteurs lors d’un récent séjour chez le coiffeur. Alors que ce dernier lui rasait le nez à l’aide d’une tondeuse adaptée aux narines, notre ami voyait ses narines anormalement le chatouiller et le démanger. Il en résulta de nombreux mouchages, certains contenant même du sang.
Sans titre 1

Pourquoi ? Parce l’air et les microbes passent d’abord par le nez et que ces poils de nez, appelés scientifiquement vibrissae constituent la première ligne de ‘défense’ du nez contre ces microbes. Et que de la même manière que si vous laissez ouverte votre porte des malfrats se feront un plaisir de vous cambrioler, les microbes se feront eux-mêmes un plaisir d’attaquer votre cavité nasale.

A moins donc d’avoir de véritables cordes vous pendant des narines, il ne vaut mieux pas vous faire raser le nez, puisque cela n’aura aucune nécessité esthétique ni médicale. Si vos poils sont blancs en revanche, vos vibrissae seront plus visibles et une telle intervention sera de ce fait plus justifiée. Chez les personnes âgées toutefois, les poils repoussant moins vite que chez les plus jeunes, une telle pratique leur sera plus préjudiciable.

Dans tous les cas, si vous souhaitez vous couper les vibrissae pour des raisons esthétiques, ne le faites que partiellement, jamais entièrement.

Articles : 1096