POLITIQUE

[GHANA] LE GOUVERNEMENT REFUSE D’ENTRER AU FMI POUR SAUVER SON ECONOMIE

En effet, c’est la nouvelle annoncée par le président souhaiterait faire davantage de « financements locaux» plutôt que de faire appel au FMI pour résoudre ses soucis déficitaires, lors du forum économique s’est tenu à Senchi, près d’Accra, la capitale

« Nous nous concentrons sur des solutions maisons pour résoudre les problèmes économiques actuels que nous rencontrons » a affirmé Mr John DramaniMahama président du Ghana.

Il ajoute « Nous ne pouvons pas, en tant que nation, cautionner le cynisme », « Nous devons parler pour nous faire entendre. Nous ne pouvons pas garder le silence sur des questions qui affectent la nation »

En effet, c’est la nouvelle annoncée par le président souhaiterait faire davantage de financements locaux plutôt que de faire appel au FMI pour résoudre ses soucis déficitaires, lors du forum économique s’est tenu à Senchi, près d’Accra, la capitale.

Une réponse claire à ceux qui pensaient que le président ferait appel au fond monétaire pour se relever.

Aujourd’hui le Ghana doit faire face à une dépréciation du taux de change, un taux d’inflation élevé, la hausse des cours du pétrole et du coût général de la vie.

Il termine en disant « qu’aussi importante que soit la macro-économie, il est nécessaire de veiller également sur la situation économique d’ensemble et de consacrer beaucoup de temps à la micro-économie ou au secteur de la production »

Espérons que le programme pré-établit par le gouvernement du pays sera des plus prospères.

Affaire à suivre…

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

Articles : 705