ECONOMIE

Aurion : le premier jeu vidéo camerounais bientôt sur le marché

Ce petit chef-d’œuvre, concocté par un groupe d’informaticiens camerounais, est pensé pour être vecteur de valeurs typiquement africaines. Sa mise sur le marché est prévue pour mi-2014.

Le Groupe Madia, entreprise informatique camerounaise créée en 2007 et dirigée par Guillaume Olivier Madiba, annonce pour mi-2014 la sortie de la première version de « Kiro’o », jeux vidéo inspirés de la culture africaine. « Le Kiro’o Tales est un genre complet (tout comme la SF/médiéval, le manga, qui sont des genres). Nous voulons donner une méthodologie de créations de mondes « fantastiques » inspirés de l’Afrique, comme on peut le voir dans les armes et le look de nos personnages.

« […] Nous voulons faire entrer l’Afrique par la grande porte du monde du jeu vidéo. Le premier studio d’Afrique centrale avec un nouveau genre narratif, visuel, et sonore qui va plaire au monde entier et transmettre des valeurs oubliées aux jeunes du continent « , explique le concepteur du jeu, baptisé « Aurion ». En clair, il s’agit d’un projet visant à « simuler une Afrique magnifiée », d’après ses concepteurs.

Des investisseurs nombreux et intéressés

Le retour obtenu auprès des joueurs du monde entier après la mise en ligne d’une maquette technique jouable a été très positif, à en croire Guillaume Madiba et ses associés. La levée de fonds organisée à l’international pour la réalisation du jeu proprement dit commencerait à porter ses fruits. « Nous sommes les premiers sur le classement Venture4Africa, et les investisseurs commencent à concrétiser », arguent-ils.

Trois versions du jeu sont prévues, en 2014, en 2016 et la dernière fin 2017. Pour commencer, les concepteurs d’Aurion ciblent le marché extérieur, les États-Unis et l’Europe, où la distribution est déjà organisée. « Toutefois le jeu sera disponible en Afrique pour les jeunes de plus de 12 ans. Nous souhaitons en fait créer le circuit de distribution avec d’autres studios africains d’ici à 2018. Je précise que ça revient moins cher que les jeux étrangers piratés que les jeunes Camerounais achètent 10 000 ou 15 000 FCFA aujourd’hui », poursuit Guillaume Olivier Madiba.

aurion-l-heritage-des-kori-odan-pc-1412840191-077

Vente sur Internet

Les jeux Kiro’o sont pensés pour être distribués via Internet à travers des plates-formes de vente en ligne dédiées. Les concepteurs entendent également mettre en place des plates-formes de téléchargement local pour PC et XBox. Une distribution physique sur DVD au Cameroun surtout est déjà pensée, et certains partenaires de la structure s’y consacreront aussi à l’international.

Un gros impact social et culturel

Le projet est parrainé par le ministère des Arts et de la Culture du Cameroun. Guillaume Madiba et ses partenaires sont également en train de signer des partenariats avec différentes structures techniques pour développer des projets annexes au jeu. « Nous avons aussi la chance de pouvoir compter sur des associations comme Ammawouli Ammawouli, qui nous guident sur l’exploitation de la culture africaine en nous donnant accès à de vastes fiches d’identité de peuples et de traditions oubliées », fait savoir le directeur du projet. « Nous souffrons de la lenteur locale »

Reste que l’équipe que ce dernier dirige est confrontée à une difficulté : celle des délais. « Nous entrons dans une industrie qui va très vite, et nous souffrons de la lenteur locale. Les délestages, les pannes internet etc. Aussi, les investisseurs ne sont pas souvent rapides à concrétiser », font-ils savoir. Ils assurent néanmoins avoir commencé à faire bouger les choses en évoluant avec des investisseurs anglo-saxons, « qui sont plus visionnaires ».

aurion-l-heritage-des-kori-odan-pc-1412840191-082

Qui suis-je ? En quelques mots ? Ok top chrono ! Chargé de projet Noir&Fier La marque (et des partenariats NOFI), rédactrice mode - mais à coup sûr vous avez dû lire mes articles dans les rubriques Psycho, Société, Santé ou même Culture - blagueuse, (grande) bouffeuse, dormeuse, rêveuse, amoureuse (de la vie, rires), bref moi !

Posts : 263

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter