ECONOMIE

A 7ans, Zora Ball est la plus jeune développeuse de jeux vidéos pour mobiles au monde

Aux âmes bien nées, la valeur n’attends point le nombre d’années, comme le disait Corneille. La petite Zora Ball est de ces âmes bien nées, promise à un bel avenir dans le domaine de la programmation de jeux vidéo.

Du haut de ses 7 ans, elle devrait être en train de jouer à des jeux de son âge. Mais la fillette, qui vient de commencer sa première année du primaire à l’Institut Harambee des Sciences et de la Technologie de Philadelphie, a déjà une application mobile à son actif. Elle est ainsi devenue le plus jeune développeur de jeu vidéo pour mobile.

Son jeu a été dévoilé à l’occasion de l’évènement Bootstrap Expo, en fin d’année dernière, à l’Université de Pennsylvanie. Il a été développé à l’aide du langage de programmation Boostrap, qui est généralement enseigné aux enfants âgés entre 12 et 16 ans pour les aider à comprendre les concepts de l’algèbre via la programmation de jeux vidéo.

Lors de la présentation, la jeune prodige a réussi à reconfigurer entièrement son application lorsqu’il lui a été demandé de le faire, rapporte le site d’actu Tech Mashable. Le personnel du Harambee Institute où Zora étudie et participe à des programmes Extra Scolaires, anticipent qu’elle réalisera des grandes choses, tel que le rapporte un article du journal Philadelphia Tribune.

«Je suis fier de Zora et tous mes élèves», a déclaré lors de pa présentation Tariq Al-Nasir, qui dirige le STEMnasium Learning Academy. «Leur dévouement à ce programme est phénoménal, et ils viennent en classe tous les samedis, y compris les périodes de vacances. »

L’an dernier, les médias avaient également beaucoup parlé de Kelvin Doe, ce jeune Sierra Leonais de 13ans qui a créé des batteries et des générateurs utilisant des matériaux ramassés dans des poubelles. Trois ans plus tard, il est devenu la plus jeune personne à être invité au prestigieux MIT à Boston.

Ne ratez rien de l'actualité Afro.

Inscrivez-vous à notre newsletter