SOCIÉTÉ

[PSYCHO] Les cinq signes les plus flagrants que vous n’êtes pas remis(e) d’une relation.

C’est dur de voir sa vie à deux du jour au lendemain perturbé : se retrouvant ainsi seul(e). C’est une inquiétude assez fréquente, surtout si le deuil de l’autre n’est pas arrivé à la fin de son processus. Êtes-vous vraiment guéri ? Lisez la suite et découvrez où vous en êtes.

Trop de prises de bec, trop de chamailleries dont la cause est vraiment nulle, discussion très/trop compliqué et c’est tant mieux ! Après tout, marre de se lever avec la boule au ventre qu’une prochaine dispute éclate. Il était temps de lui dire « ciao ciao » et avec le sourire en plus. Vous aviez de bonnes raisons de passer à autre chose donc ne regrettez rien… Enfin… Parfois, dans un élan de nostalgie, il vous arrive de repenser à vos bons moments passés ensembles. Est-ce l’indice que vous avez mal fait votre deuil ou un processus normal de séparation, avez-vous correctement tourné la page ?

psycho nofi

5- DISQUE DUR EFFACÉ

Quand vous pensez à votre ex, il vous prend parfois l’envie de l’appeler pour savoir s’il va bien – et au passage savoir s’il/elle vous a déjà remplacé(e),pleurer de regret ou même de prendre un couteau et de l’enfoncer violemment dans le ventre de la peluche durement gagner à la fête foraine. À part ça tout va bien (rires). Stop, ne le rappelez JAMAIS ! C’est fini on vous a dit. Vous pensez à elle/lui jour et nuit et c’est normal notez le bien. Votre petit cœur brisé ne fonctionne pas comme un ordinateur sur lequel il suffit d’activer le mode RESET pour effacer.

4- CLICK ME

Vous cherchez désespérément à savoir ce qu’il/elle devient grâce aux réseaux sociaux. Sachez-le Facebook, Instagram, Twitter & Cie sont vos pires ennemies pendant cette période. Comment voulez-vous avancer si vous remuez sans cesse la même boue ? Ne vous inquiétez pas pour elle/lui, tout va trèsbien dans sa vie. A vous d’aller bien maintenant.

3- ON S’OCCUPE DE SOI ET PIH C’EST TOUT !

Le chocolat, votre vieux pyjama Sailor Moon et vos pantoufles Homer Simpson sont vos meilleurs amis du moment ? On se réveille ! ce n’est pas parce que vous avez rompu qu’il faut vous transformer en vieux légume desséché passant la majeure partie de votre journée à vous empiffrer de Schokobons devant les Feux de l’Amour sous prétexte – soit disant – que ça remonte le moral. On vous l’accorde, la déprime et le chocolat sont des passages quasi inévitables au début d’une rupture, mais ressaisissez-vous ! Prenez soin de vous, car vous en avez le droit et même le devoir. Changez de garde-robe pour vous faire tout(e) beau/belle et mieux vous aimer.

PSYCHO NOFI

2- PEUX PAS, J’SUIS BUSY !

Agenda surchargé, planning surbooké, pas une minute pour penser à Madame ou Monsieur X ? La suractivité est un des signes les plus fréquents de début de rupture. C’est un reflexe humain, mais attention au surmenage. Quand l’épuisement vous tombe dessus avec les problèmes de santé qui vont avec ça devient plus compliqué. Et surtout, par pitié, ne pensez pas que si il/elle vous voit attristé, vous aurez plus de facilité à le/la reconquérir. Pour éviter le hangover affectif, faites des activités calmes comme de la lecture ou de la méditation à dose homéopathique. Il est temps pour vous de mieux faire face au stress de votre séparation et d’évacuer les pensées négatives de votre esprit pour aller de l’avant, sans lui/elle. Chopez un ami et hop direct Center Park, pas obligé d’être en couple pour profiter des aménagements à votre disposition.

1- ALLO… EUH JE NE VEUX PAS DÉRANGER…

 Vous êtes soupe au lait, toujours à fleur de peau, un rien peut vous faire extrêmement rire comme complètement vous attristé ? Bon, il est temps de parler… Vous retenez trop de choses, à vivre sous pression constante comme une cocotte-minute vous allez finir par exploser. Evacuez tout ça et laissez-vous aller. Pleurer n’est pas une preuve de faiblesse vous savez. Les copains/copines sont là pour ça – à juste dose, ça ne serait pas le moment de les saouler et de vous retrouver complètement seul(e) – donc parlez leur de vos sentiments, vos impressions parmi tout ce monde il y aura forcément quelqu’un qui a vécu la même chose que vous. Les galères sont toujours mieux à deux.

Moral de l’histoire : Il/elle est fort minable, vous êtes formidable ! La séparation est un bobo qui, comme toute blessure, demande un temps de cicatrisation donc prenez ce temps, écoutez vos besoins, prenez soin de vous et surtout NE LE/LA RAPPELEZ PAS !

 ob_1c58e4_couple-quitter-son-homme

Qui suis-je ? En quelques mots ? Ok top chrono ! Chargé de projet Noir&Fier La marque (et des partenariats NOFI), rédactrice mode - mais à coup sûr vous avez dû lire mes articles dans les rubriques Psycho, Société, Santé ou même Culture - blagueuse, (grande) bouffeuse, dormeuse, rêveuse, amoureuse (de la vie, rires), bref moi !

Posts : 263