CULTURE

L’insurrection du sud de la Martinique

Le 22 Septembre 1870, a lieu un épisode historique important pour le peuple martiniquais. Il débuta à la suite d’une injustice visant un noir de Rivière-Pilote qui décida de se rebeller contre un blanc.

Tout commence en février 1870 lorsque le noir Léopold Lubin est fouetté par Augier de Maintenon, aide commissaire de la Marine. Lubin se vengera deux mois plus tard en infligeant des coups et blessures à son agresseur. A cause de cette vengeance, Lubin fut condamné par la cour d’assise, à cinq ans de bagne et mille cinq cent francs de dommages et intérêts. Cet épisode déclenchera, en septembre 1870, l’insurrection et le soulèvement de la population du sud de la Martinique engendrant des incendies et des meurtres. Les protestataires seront arrêtés et parfois exécutés par les autorités.

GLORIYE SEPTANM 1870

Au centre des protestations : le sentiment d’inégalité entre les noirs et les blancs. La foule réclamera le désarmement et le départ des blancs dans cette situation de tension vécue par les noirs comme un retour à la colonisation. Cette insurrection est citée dans les nombreux ouvrages de penseurs et activistes antillais et reste un symbole de la lutte contre l’oppression des blancs. Cet épisode reste donc important pour la prise de conscience des noirs sur leur passé et sur un futur serein et égalitaire.

Source : blog.manioc.org/2012/09/linsurrection-du-sud-de-la-martinique.html

Fan de séries, de rock indé et des années 1990, elle pond des chroniques sur sa vie de femme noire en France et sur sa phobie des joggings Lacoste. Sur le net, vous la retrouverez plus facilement sous le nom de "La Ringarde", son identité secrète de super héroïne.