SOCIÉTÉ

Ouragan Harvey : un Noir sauve un homme avec un drapeau sudiste

A Houston dans l’Etat du Texas, Derrick Lewis, un combattant de MMA américain a sauvé un homme ne voulant pas se séparer de son drapeau sudiste.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

L’état américain du Texas a été particulièrement frappé par l’ouragan Harvey à la fin du mois d’août 2017. Au 8 septembre 2017, 69 morts étaient à déplorer dans l’état du Texas suite aux ravages de l’ouragan. Le passage d’Harvey a aussi vu le record de précipitations d’eau jamais tombées sur la ville d’Houston pour un 26 et un 27 août.

De nombreuses rues ont été submergées par l’eau et de nombreuses personnes naturellement mises en danger. En apprenant que la police ne se rendrait au secours de la population que dans des cas de vie ou de mort, Derrick Lewis, un célèbre combattant poids lourd de MMA n’a pas apprécié la situation et  s’est dit qu’il devait faire quelque chose pour ses concitoyens.

« J’ai vu ça et je n’ai vraiment pas aimé cela donc je suis sorti pour essayer d’aider autant de personnes que je pouvais » a déclaré Lewis, qui à la fin du mois d’août, confiait avoir aidé plus de 100 personnes.

Celui qui est surnommé ‘The Black Beast’  (lit. ‘la bête noire’) dans l’octogone s’est donc révélé chevalier blanc pour nombre de ses concitoyens. L’un d’entre eux en particulier possédait un profil particulièrement atypique.

S’exprimant auprès de nos confrères de MMA Junkie, Lewis a ainsi déclaré :

« J’ai pris dans ma voiture un type avec sa famille, sa femme – il continuait à s’excuser auprès de moi, parce que tout ce qu’il avait étaient ses vêtements, et qu’il voulait prendre avec lui son drapeau sudiste (…) Il voulait le prendre avec lui et s’est excusé en disant « Mec, je suis désolé, je m’assiérai à l’arrière de ton camion. Je ne veux pas avoir mon drapeau à l’intérieur de ton camion comme ça. » Je lui ai dit : « Mec, ça ne me dérange pas ».

Lewis a aussi déclaré que la femme de l’individu frappait sans cesse son mari en lui disant qu’il n’aurait pas du emmener le drapeau avec lui, craignant qu’on ne l’ait pas secouru à cause de cela.

« Derrick Lewis a justifié à MMAjunkie son geste en ces termes : « Je n’y prête pas attention. Je vis au Texas. Ce n’est pas nouveau. J’ai vécu dans le sud toute ma vie et ce n’est pas quelque chose que je n’ai jamais vu ou dont je n’ai jamais parlé. Je ne prête pas attention à ça.  »

Ce récit de Lewis, qui a posté plusieurs de ses sauvetages sur son compte Instagram, révèle la réalité assez hallucinante des tensions raciales dans le sud des Etats-Unis. Nombre d’activistes anti-racistes en France s’attaquent à des manifestations du racisme qui ne sont à l’évidence pas considérées a priori comme offensantes par tous les Blancs comme par tous les Noirs.  En revanche, au sud des Etats-Unis, on a une situation où des personnes célèbrent publiquement un symbole, symbole dont le racisme est si évident pour ces personnes qu’ils savent très bien qu’il pourra susciter une très grande hostilité de la part des Noirs qu’ils vont rencontrer.

 

Vous aimerez aussi :

Serena Williams revient sur la tragédie de Charleston et son boycott du drapeau confédéré