« Get Out » de Jordan Peele est de loin le film le plus rentable de l’année 2017

Selon le selon The Wrap rapports, Get Out, le film d’horreur Afro-américain à petit budget traitant de la négrophobie aux États-Unis a connu un taux de profit de 630%. C’est bien plus que n’importe quel autre film sorti en 2017. Qui a dit que le cinéma noir n’est pas rentable ?

Get Out : un retour sur investissent hors du commun

TheWrap, le site de divertissement et de médias s’est intéressé dernièrement au budget de production ainsi qu’aux coûts de commercialisation du film. Les conclusion tirées sont impressionnantes. Get Out, avec son budget d’à peine 4,5 millions de dollars, a généré pas moins de 252, 4 millions de dollars à travers le monde [1]. Il s’agit là d’un incroyable retour sur investissement de pas moins de 630%. Bien mieux que les blockbusters hollywoodiens.

Get Out est le premier film de Jordan Peele, la moitié du célèbre duo  « Key and Peele » qui enchaînait les sketches sur Comedy Central. Le succès du film n’était pas couru d’avance étant donné qu’aucun des acteurs du film n’était internationalement connu. En effet, les protagonistes principaux du film sont :

  • Daniel Kaluuya, un acteur britannique d’origine ougandaise que l’on a pu apercevoir dans la série Skins ou encore dans un épisode de Black Mirror. Inconnu en Amérique. Il interprète le rôle de Chris Washington dans le film.
  • Allison Williams, vue dans la série Girls,  incarne Rose Armitage dans Get Out.

Get Out

Chris Washington (Daniel Kaluuya) et Rose Armitage (Allison Williams)

Get Out ou l’histoire d’une consécration malgré un sujet difficile

Il n’était pourtant pas évident que le film soit acclamé par la critique étant donné le thème. On pourrait effectivement  interpréter le film comme une critique des anti-racistes de gauche se présentant comme les alliés de la communauté noire alors qu’il lui font plus de mal que de bien (Cf. Sos Racisme, le Parti Socialiste, etc.). Jordan Peele déclarera lors d’une interview pour le Gardian :

« La genèse du film ça a été quand Obama a été élu et qui il y a eu ce sentiment que nous pouvions arrêter de parler de race désormais parce que nous avions résolu le problème (…) Nous vivons maintenant dans un système où le racisme est impliqué dans la politique. Nous avons quitté l’ère où les gens essayaient de prétendre que la race n’existe pas. » [3]

Related image

Peele dira aussi :

« Je pensais qu’il était important avant tout d’amener l’ensemble du public à bord des craintes inhérentes à l’homme noir ».

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Notes et références :

[1] « Get Out (2017) »Box Office Mojo, 

[2] Jeremy Fuster ~ « Get Out’ Is 2017’s Most Profitable Film So Far« , thewrap.com, publié le 3 aout 2017

[3] Andrew Anthony ~ « Jordan Peele on making a hit comedy-horror movie out of America’s racial tensions« , theguardian.com, publié le 4 mars 2017

A propos de l'auteur :

Makandal Speaks

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

a écrit 216 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI