BIG NOFI

[Evénement] Le docteur Denis Mukwege à la rencontre de la diaspora

« Celui qu’on surnomme « l’homme qui répare les femmes » tiendra une conférence exceptionnelle le 3 septembre à Paris  à l’hôtel Le Mariott 70 avenue des Champs-Elysées, dans le huitième arrondissement parisien. Une rencontre organisée par son comité de soutien européen et à destination de la diaspora sur le thème d’un nouveau souffle pour la République démocratique du Congo.

Le docteur Denis Mukwege vient à la rencontre de la diaspora africaine et particulièrement congolaise de France. Le rendez-vous se tiendra à l’hôtel Mariott, au cœur de Paris , le dimanche 3 septembre . Une rentrée politique puisque le docteur souhaite identifier les profils et associations implantés en France qui réfléchissent et œuvrent pour le renouveau congolais. Dans ce contexte trouble où le dernier scrutin a été confisqué par l’actuel président, Denis Mukwege compte sur les initiatives de la société civile diasporique afin de donner une nouvelle ligne où chaque partie prendrait enfin ses responsabilités. Il s’agit d’un appel au rassemblement et à la convergence pour que les combattants de l’ordre établit ne soient plus isolés et que les actions concrètes convergent vers un avenir plus lumineux pour la République démocratique du Congo. Cette rencontre est gratuite et ouverte au public à partir de 14h30.

VOUS AIMEREZ AUSSI:

[Kivu] Association « Loba », ou la reconstruction psychologique des femmes par la danse

Denis Mukwege est un homme que les circonstances ont transformé en héros. Ce chirurgien congolais originaire du Kivu, épicentre de la guerre d’influence des puissances mondiales pour le contrôle des ressources, entrave le projet d’hécatombe planifié par les magnats des minerais. En, effet, interpellé par cette situation critique, il a pris le parti de réparer littéralement les victimes féminines des viols de guerre. Des nourrissons aux personnes âgées en passant par les fillettes, Denis Mukwege soigne ces femmes humiliées et agressées. Par le biais de sa fondation « Panzi », il les reçoit par centaines et leur offre en plus d’un appareil génitale reconstitué, une possibilité de réinsertion dans la société par l’éducation et l’apprentissage d’un métier. Seul face à l’horreur inédite qui sévit dans l’Est d’un Congo déjà meurtri, le docteur affronte, en plus du drame, les foudres de ceux qui ne souhaitent pas voir la femme congolaise réhabilitée. Car le mal, en détruisant le pilier de la famille, anéantit une partie de la société congolaise pour plusieurs générations. La venue du docteur le 3 septembre prochain émane d’une volonté de briser ce cercle et d’agir sur les causes du chaos. D’autant que lui et sa petite équipe luttent au front, sans aucune protection désormais.

Toutes les personnes désireuses d’apporter leur contribution à cette initiative sont donc vivement invitées à participer à cette rencontre inédite.  Les inscriptions sont OBLIGATOIRES via le lien suivant

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.