CULTURE

Samuel L. Jackson regrette ses propos sur les acteurs britanniques

L’acteur américain Samuel L. Jackson avait critiqué le recrutement de plus en plus fréquent d’acteurs britanniques dans des films hollywoodiens au détriment d’acteurs afro-américains.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Illustrant son propos par le choix de Daniel Kaluuya dans Get Out, Jackson avait déploré qu’un Britannique comme Kaluuya qui n’avait pas l’expérience des relations mixtes aux Etats-Unis ait été choisi pour incarner un Afro-Américain dans un couple mixte.

Il avait aussi affirmé que les acteurs britanniques étaient plus souvent recrutés par des réalisateurs parce qu’ils étaient selon lui ‘moins chers’.

Des acteurs britanniques comme John Boyega et Ruth Negga avaient notamment dénoncé la pertinence de ces propos.

Jackson a déclaré regretter ces propos à nos confrères du Standard :

« Mes propos selon lesquels les acteurs britanniques seraient moins chers étaient extrêmement maladroits. Tout d’abord, je ne connais aucun autre salaire que le mien et je n’ai d’animosité envers aucun acteur d’aucun pays jouant n’importe quel rôle. »

« J’ai eu la chance de travailler dans de nombreux pays incluant le Royaume-Uni et j’ai eu l’occasion de rencontrer et de travailler avec des individus extrêmement talentueux qui méritent largement les rôles qu’ils obtiennent à Hollywood. »

« Il m’arrive parfois de chercher à froisser un peu les gens et je me suis posé à haute voix une question qui n’était pas censé être un commentaire social et qui aurait probablement du être une question restée dans ma tête. » a-t-il conclu.

Les propos initiaux de Jackson apparaissent comme une simple réaction d’orgueil tout à fait compréhensible face aux propos publics d’un réalisateur comme Spike Lee, qui n’avait pas hésité à déclarer que les acteurs noirs américains étaient moins performants que les Britanniques. N’aurions nous tous pas apprécié que quelqu’un défende notre groupe ethnique si nos qualités dans notre domaine d’exercice étaient remises en question publiquement de la sorte?