BIG NOFI

Nubiamancy, le studio de science-fiction afro qui va changer nos vies

Nubiamancy est un projet de studio de production de films de science-fiction afro basé au Canada. NOFI vous propose l’interview de son fondateur Asante Massawa. 

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

De nombreux afro-descendants ayant grandi en Occident ont rapidement compris l’importance, pour les plus jeunes d’entre eux nous, d’êtres représentés par des personnages dignes de ce nom dans les programmes de fiction.

L’enthousiasme généré au sein de la communauté noire par les premières photos et bande-annonce du film Black Panther a également confirmé l’existence d’un tel besoin chez les adultes. Celui d’imaginer et de concrétiser par l’image et le récit  des sociétés afrocentrées dont les croyances, coutumes et spécificités sont associées à la réussite. Que la réussite de l’Afrique et de ses enfants ne passe pas nécessairement par l’imitation servile du monde occidental. C’est que semble avoir compris Asante Massawa, fondateur du studio Nubiamancy. Il a récemment lancé une campagne de crowdfunding à laquelle on vous invite chaudement à participer.

NOFI vous propose ci-dessous son interview.

nUBIAMANCY

Peux-tu te présenter à nos lecteurs?
Mon nom est Asante Massawa, je suis un Africain originaire de la  Jamaïque et vivant à Toronto au Canada.

Qu’est-ce que Nubiamancy et pourquoi as-tu choisi ce nom pour ton projet ?

Nubiamancy est une plateforme qui cherche à partager avec le plus grand public le meilleur de la science-fiction, de la fantasy-horreur, du mystique d’inspiration afro. Le but est de montrer des œuvres basés sur le mysticisme africain et des formes alternatives d’afrocentricité, d’inspirer et de promouvoir des auteurs qui diffusent ce type de récits dans leurs œuvres. Nous avons récemment lancé une campagne de financement participatif pour porter à l’écran certaines de ces images sous la forme de films.

Nubiamancy

Nubiamancy est un portmanteau de ‘Nubia’ et du suffixe ‘mancy’. Nubia est l’une des plus anciennes civilisations de l’histoire africaine. Le mot ‘nubien’ est devenu synonyme de toutes sortes de Noirs en général. Le suffixe ‘mancy’ signifie ‘maîtriser, être expert en’ ; comme dans les mots ‘pyromancie’ (être doué avec le feu), ou ‘nécromancie’ (maîtriser la communication avec les morts). Le nom Nubiamancy peut se traduire comme la magie afro ou créativité noire. J’ai choisi ce nom pour décrire tout type de contenu de science-fiction, fantasy, d’horreur se focalisant ou incluant des Afrodescendants. J’ai choisi de l’appeler Nubiamancy plutôt que Black sci-fi ou Black Fantasy.

Nubiamancy

Peux-tu nous en dire plus sur ton expérience personnelle avec lac science-fiction ‘mainstream’ en tant que jeune Noir et en tant qu’adulte noir et comment cela t’a conduit à créer Nubiamancy ?

J’ai toujours été un grand fan de la science-fiction et de la fantasy. Mes plus anciens souvenirs sont des films de Walt Disney que ma mère me faisait regarder quand j’étais un bébé. Après il y a eu Star Trek: The Next Generation, War Of The Worlds, Silverhawks, Transformers, Star Wars, Neverending Story, Labyrinth, Willow, Robocop, Terminator ainsi que beaucoup d’autres films et séries que j’ai regardés pendant ma jeunesse. Durant mon adolescence, j’ai commencé à lire des bandes dessinées et des romans de science-fiction. Il m’est même arrivé de voler des romans de fantasy dans des bibliothèques et des librairies parce que je ne pouvais pas me les offrir à cette époque, ou que j’aimais tellement l’auteur que je ne pouvais me résoudre à rendre l’ouvrage à la bibliothèque. LOL. Par conséquent, j’ai toujours été amoureux de cette esthétique futuriste de fantasy.

Nubiamancy est le fruit de cet amour. Le problème avec ce genre de films/ séries/BD/ romans que j’ai vus et lus pendant ma jeunesse est que j’ai rarement vu des gens me ressemblant dans ce genre de divertissement. Nubiamancy a été créé en avril 2013 notamment pour voir plus de visages noirs en science-fiction, horreur, fantasy, ce que je n’ai pas eu l’opportunité de voir en étant plus jeune.
Le public a montré de l’enthousiasme envers votre projet en contribuant à votre campagne de financement participatif. Vous avez demandé 100000 dollars afin de lancer la société de production. Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs comment ils seront dépensés ?

Le producteur et moi-même avons trois projets de films que nous aimerions réaliser. Le financement couvrira le coût de production des films (payer les acteurs, le staff en coulisses, le coût des effets spéciaux, etc.) et toutes autres dépenses dont nous aurons besoin dans le cadre de la production, avant et après la réalisation. Notre objectif serait que notre premier court-métrage sorte fin 2017 ou début 2018, donc nous y travaillons dès à présent.

Nubiamancy

Quel genre de projet Nubiamancy pensez-vous qu’il soit le plus urgent de produire pour les afrodescendants actuellement? As-tu un projet spécifique à l’esprit ?

Nous avons beaucoup de projets en tête mais je ne peux révéler sur lesquels nous travaillons en ce moment en raison d’un accord de non-divulgation que j’ai avec mon producteur. Mais le type de projet dont notre communauté a besoin de voir plus de personnages autres que des gangsters, des esclaves, des serviteurs et des servantes, des second couteaux se comportant comme des bouffons, etc. On a assez de tout cela dans notre divertissement. On a besoin de davantage de films de basés sur les mythologies, dynasties et royaumes africains. On a besoin de de plus de films basés sur le folklore de la diaspora noire au Brésil, dans la Caraïbe, aux Amériques et même de la Papouasie Nouvelle Guinée ou de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande aborigène. Nous avons besoin de davantage de films qui nous représentent afin de donner à notre peuple imagerie à laquelle nous pourrons nous rattacher et de laquelle nous pourrons nous inspirer pour nous réinventer au quotidien. C’est le but de Nubiamancy et c’est ce que nous avons en tête.

Nubiamancy

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Je voudrais juste remercier ceux qui nous soutiennent depuis longtemps et souhaiter la bienvenue à ceux qui nous découvrent ! Je vous invite à contribuer à notre campagne de financement participatif ou simplement en partageant notre campagne sur Facebook ou Twitter. Aussi morne que peut avoir l’air l’avenir pour nous, des grandes choses nous attendent nous les Africains, et rien ne pourra nous arrêter. :- )