Burundi : tous les concubins forcés de se marier avant fin 2017

Le Burundi est un pays d’Afrique de l’Est comprenant 11 millions d’habitants, situé dans la Région des Grands Lacs. Avant la fin de l’année 2017, tous les couples burundais vivant en concubinage seront obligés de se marier sous peine d’amende.

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a lancé cette campagne de moralisation à cause de ce qu’il estime être de la débauche. Et peu de chance de passer entre les mailles du filet puisque tous les couples illégitimes seront listés par les autorités. Cette mesure fait grincer des dents certains burundais qui déplorent une atteinte aux libertés individuelles. Aussi, un responsable d’une ONG a affirmé :

« C’est une violation des droits de l’Homme, car le pouvoir n’a pas le droit de s’en prendre à deux adultes qui ont décidé de vivre ensemble sans être mariés. »

Le porte-parole du président a quant à  lui justifier cette mesure comme étant  un rappel à l’ordre dans ce pays catholique, et conforme aux lois du Burundi :

« Il y a des mariages illégaux qui se font. Des deuxièmes et troisièmes femmes qui ne sont pas reconnues par la loi. Le Burundi souhaite également limiter les grossesses des mineures car des centaines de filles dans les écoles tombent enceintes et mettent au monde des enfants. »

A propos de l'auteur :

Originaire de la Caraïbe, je suis une amoureuse de nos riches et fascinantes cultures noires. J'aime particulièrement conter nos belles histoires.

a écrit 61 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI