Appli’ « Happy Nzo » : organisez vos propres événements à la maison !

Et si on allait à la rencontre des autres sans bouger de chez soi ?Happy Nzo est une application qui vous permet d’aller à al rencontre des autres en organisant vos propres événements, chez vous. Via cet outil, il vous suffit de poster une annonce de la soirée que vous souhaitez organiser, de définir le tarif par personne et de laisser les intéressés venir à vous. Une initiative fraîche et inédite qui tombe finalement à point !

Rencontrer du monde, partager des centres d’intérêt communs. Un désir présent chez beaucoup d’entre nous mais pourtant difficile à réaliser parfois. En effet, les lieux de rassemblement manquent et les horaires ne conviennent pas toujours. Pourtant, qui n‘a pas rêvé de pouvoir partager le dernier épisode de Grey’s anatomy ou de Luke Cage avec d’autres passionnés ? Qui n’a jamais voulu se faire une session d’écoute du dernier Kendrick Lamar ou du tout premier Tupac avec de fins connaisseurs de la musique Hip-Hop ? Happy Nzo répond à ce manque de connexion. Grâce à cette application, vous pouvez poster l’activité de votre choix, en précisant le nombre de personnes que vous pouvez accueillir, les horaires et fixer le prix de la cotisation de chaque participant. On parle alors de « frais d’ambiancement ». Ainsi, vous devenez maître de la manifestation, puisque vous recevez chez vous (donc pas besoin de se lisser les cheveux ou de trouver quelle paire de chaussures porter), quand vous l’avez décidé.

Shaman Dolpi

Une nouvelle ère

Happy Nzo a la particularité d’être un outil afro-pensé. « Nzo » signifie « maison » en lari, langue du sud du Congo (Brazzaville). Aussi, le jargon associé à l’appli est tiré des éléments de langage populaires africains. Par exemple, communiquer sur Happy Nzo c’est « bissaper »; les utilisateurs sont des pidgineurs et des pidgineuses. Autre avantage, vous pouvez prêter votre espace à d’autres utilisateurs, vous serez alors « Teranga » et récupérerer un pourcentage sur les frais d’ambiancement. De même que si vous souhaitez faire venir un artiste à votre soirée, vous pourrez directement le contacter via la plateforme et le rémunérer grâce à une part des frais. Vous suivez ? Voici une petite fiche du lexique que vous retrouverez sur Happy Nzo :

  •  Laisser un avis= laisser un bissap
  • Saka saka une annonce : partager une annonce
  • Tiep des Moringas : inviter des amis
  • Moringas=les mais
  • Teranga= le lieu
  • Poulets-bicyclettes : followers
  • Poulets yassa : les utilisateurs que vous suivez

Sylvie Koffi

Le groupe Aya, à l’origine de productions rassembleuses

Vous l’aurez compris, l’objectif des créateurs est de vous faire animer ce réseau contre-culturel où personne n’est contraint de s’adapter à telle ou telle exigence. Ici, vous avez le choix et votre avis compte. Cette idée émane de l’association de Sylvie Koffi, journaliste et grand reporter pour RFI et de Shaman Dolpi, journaliste également, ancien de France Télévisions, réalisateur et producteur. Le duo a monté le groupe Aya, il y a trois ans, une start up afro visuelle, à travers laquelle ils produisent des pastilles, des émissions, des documentaires et maintenant des applications mobiles. Ensemble, ils veulent promouvoir l’Afrique dans son immensité et sa diversité, dans tous les domaines culturels, notamment l’art. Aya se fait aussi l’écho des réalités vécues par une diaspora dynamique et inspirante. Ainsi, la start up donne la parole à ces exilés du continent, confrontés à la réalité de l’intégration, entre héritage et assimilation. Découvrez les premières images du programme « Ne me Zappe pas » :

Si vous aussi vous rêvez de voir le projet Happy Nzo se concrétiser, soutenez-le en faisant un don ici :

A propos de l'auteur :

SK

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

a écrit 527 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI