Un jeune garçon de 8 ans se suicide après avoir été brutalisé à l’école

Gabriel « Gabe » Taye, un garçon de huit ans, a été trouvé pendu dans sa chambre, quelques jour après avoir été agressé à l’école. C’est sa mère qui a fait la macabre découverte. Il semblerait que le personnel scolaire n’est pas dit toute la vérité.

La direction de l’école de Gabriel Taye, à Cincinnati, vient de publier les images de vidéo-surveillance vendredi 12 Mai dernier. Elles montrent un violent incident impliquant le garçon de 8 ans avant qu’il ne se pende. Ce sont les dernière images de lui en vie. La vidéo, d’une caméra dans un couloir de l’école Carson, montre Gabriel Taye traîné sur le sol et entraîné aux toilettes par un autre élève. Ses jambes sont visibles dans l’encadrement de la porte de la pièce. Taye reste étendu sur le sol tandis que plusieurs garçons vont  et viennent autour de lui, certains n’hésitant pas à l’enjamber. Voici les images.

D’après les information transmises par la police, le jeune Gabriel a été battu jusqu’à ce qu’il perde connaissance. Les faits se sont déroulés le 26 Janvier 2017 à la Carson Elementary School à Cincinnati dans l’Ohio. Deux jours plus tard, il se pendra dans sa chambre et sera retrouvé par sa mère, totalement dévastée. Initialement, les responsables de l’école avaient déclaré à Cornelia Reynolds, la mère de Gabriel, qu’il s’était évanoui, en lui cachant la réalité des événements.

Apparemment, d’autres séquences de vidéo-surveillance, non publiées, montreraient un garçon agressant d’autres élèves avant que Gabriel n’entre aux  toilettes. On y verrait Gabriel attaqué avant de tomber au sol inconscient plus de 7 minutes, avant qu’un membre du personnel et une infirmière de l’école ne viennent en aide à l’écolier.

Selon l’avocate de la famille :

« Il essaie réellement de secouer la main de l’assaillant, et l’assaillant l’a tiré vers l’avant et l’a claqué dans le mur, et il a été inconscient pendant sept minutes et demi. «  [1]

Cornelia Reynolds a seulement eu connaissance des violence subies pas son fils lorsque les avocats ont obtenu le dossier d’enquête policière. Ni  son fils ni l’école ne lui ont jamais dit qu’il était victime d’intimidation.

Pour la Carson Elementary School il n’y a eu aucune plainte de brutalité de qui que ce soit cette année avant la violente agression de Gabriel Taye. La direction de l’école prétend que les événements de la vidéo ont été «caractérisés» par la police et les médias. L’école à refusé de diffuser publiquement les images complètes.

Jennifer Branch, l’avocate, a déclaré que la police avait visionné la vidéo et l’avait qualifié d' »alarmante » dans son rapport. Elle a ajouté que le garçon avait vomi le soir de son altercation et que sa mère l’avait conduit à l’hôpital. Il manquera un jour d’école à cause de l’agression.

Se remémorant la tragique disparition de son fils, elle a déclaré :

« J’étais dans le salon à la table de la cuisine, et je suis retourné pour vérifier comment allait mon fils et je l’ai trouvé accroché. » [2]

Cornelia Reynolds n’a appris les violences contre son fils qu’après que les avocats aient pu obtenir le dossier d’enquête policière. Selon elle, il n’y avait pas beaucoup d’indices laissant penser que Gabriel était victime de harcellement solaire. Elle enjoint à ce sujet les parents à être vigilants quant aux signes de violence. Elle dira :

« Je suppose qu’il ne savait pas comment me dire que des choses se passaient. Il allait chez l’infirmière ou ne voulait pas aller à l’école, c’était sa façon d’essayer de communiquer avec moi. C’était sa façon de faire. « Il ne voulait probablement pas me dire: ‘Ma, quelqu’un me harcèle ou de me cherche’, vous savez? Il ne savait tout simplement pas comment me le dire. »

La perte d’un être cher est une épreuve difficile, surtout lorsqu’il s’agit d’un enfant. Puisse ce tragique fait divers pousser les parents à faire montre d’une attention optimum envers leurs enfants, afin que plus jamais un drame pareil ne se reproduise.

 

Notes et références :

[1] Interview donné à Cincinnati.com, « Gabriel Taye’s mom: ‘I feel he was cheated’ »

[2] Interview donné à WLWT.com, « 8-year-old’s death by his own hands raises new concerns about bullying »

A propos de l'auteur :

Makandal Speaks

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

a écrit 206 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI