Robert Mugabe se félicite que l’Islam ne soit pas arrivé jusqu’au Zimbabwe

Zimbabwe

Le président du Zimbabwé Robert Mugabe s’est félicité que l’Islam n’ait pas une grande influence dans son pays.

Le public du Forum économique mondial sur l’Afrique, à Durban en Afrique du Sud ont été témoins de propos polémiques de la part de Robert Mugabe.

A cette occasion, le Président du Zimbabwe s’est fendu de quelques commentaires subjectifs et critiques sur la religion musulmane.

« Dans le monde musulman, il est de coutume de penser que plus on exerce de violence sur la population, plus facilement elle va nous obéir », a-t-il affirmé.

Zimbabwe

© REUTERS/Rogan Ward

Le plus vieux chef d’état d’Afrique s’est par ailleurs réjoui de l’absence de l’impact de la religion musulmane en Afrique Australe.

« En Afrique vous avez une influence du monde musulman dans certains pays, mais dans le sud, nous n’en avons pas fait l’expérience grâce à Dieu. » a-t-il ajouté.

En 2015, la population musulmane avait été estimée à 1% de la population zimbabwéenne par une étude du Département d’Etat des Etats-Unis.

La religion ferait toutefois l’objet d’une rapide et récente expansion dans le pays.

A propos de l'auteur :

a écrit 3 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI