La Haute Cour Nigériane juge les produits Coca-Cola trop dangereux pour la consommation

Les consommateurs de Sprite et Fanta ont plus à craindre que les caries selon un juge de la Haute Cour de Lagos, qui a déclaré les produits Coca-Cola «toxiques».

La High Court of Lagos State a estimé, selon les médias locaux, que les niveaux élevés d’acide benzoïque [1] dans les boissons gazeuses populaires pourraient constituer un risque pour la santé des consommateurs lorsqu’ils sont mélangés avec de l’acide ascorbique, communément appelé vitamine C.

La juge Adedayo Oyebanji a ordonné à la Nigerian Bottling Company (NBC), société en charge de la mise en bouteille des sodas de la firme Coca-Cola, d’indiquer sur leurs produits les risques encourus par les consommateurs. Elle a par ailleurs condamné à une amende de 2 millions de Naira (5782 €) la National Agency For Food and Drug Administration and Control (NAFDAC) [3], pour ne pas avoir fait respecter les normes sanitaires du « Géant d’Afrique ».

« Il est manifeste que NAFDAC a été extrêmement irresponsable dans ses tâches réglementaires envers les consommateurs de Fanta et Sprite fabriqués par la Nigerian Bottling Company (...) Le NAFDAC a trompé les citoyens de cette grande nation en certifiant les produits propres à la consommation humaine … qui deviennent toxiques en présence d’acide ascorbique ».

Le juge Adedayo Oyebanji a également déclaré que NAFDAC a trompé les Nigérians en certifiant que les produits de la gamme Coca-Cola étaient bons pour la consommation humaine. Une décision qui se base, en partie, sur l’échec de ces mêmes produits aux tests britanniques de dangerosité. le Royaume-Uni a estimé que ces sodas devenaient toxiques lorsqu’ils étaient mélangés à de la vitamine C présente notamment dans le Fanta ou le Sprite.

Pour la Haute Court :

 » Il est impératif d’affirmer que la connaissance de la NBC que les produits devaient être exportés est sans incidences sur son aptitude à la consommation humaine. Le tribunal est en accord absolu avec les conseillers juridiques savants pour les demandeurs selon lequel les boissons gazeuses fabriquées par NBC devraient être propres à la consommation humaine, indépendamment de vous ou de vos croyances. »

Nous saluons cette décision juridique, en effet, pourquoi ce qui est impropre à la consommation en Europe ne le serait-il pas en Afrique ? Le continent serait-il la poubelle de la mondialisation ? Puisse d’autres pays africains prendre ce type de mesures sanitaires et ainsi protéger au mieux leurs populations.

Notes et références :

[1] L’acide benzoïque, naturellement présent dans certaines plantes est utilisé comme conservateur alimentaire. Selon une étude britannique publiée en 2007, l’acide benzoïque favorise l’hyperactivité infantile, plus précisément le trouble du déficit de l’attention

[2] L’Agence nationale pour l’administration et le contrôle des aliments et des médicaments est une agence fédérale nigériane sous le ministère fédéral de la Santé chargée de réglementer et de contrôler la fabrication, l’importation, l’exportation, la publicité, la distribution, la vente et l’utilisation de produits alimentaires, de drogues, Cosmétiques, dispositifs médicaux, produits chimiques et eau emballée.

A propos de l'auteur :

Makandal Speaks

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

a écrit 216 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI