Un photographe documente le racisme anti-africain en Inde

racisme anti-africain en Inde

Alors que l’on assiste à une multiplication des actes causés par le racisme anti-africain en Inde, le photographe Mahesh Shantaram a souhaité réagir à ce phénomène en photographiant la vie d’immigrants africains dans son pays.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Shantaram est un résident de la ville de Bangalore dans le sud de l’Inde où, en février 2016, un étudiant tanzanien avait été passé à tabac et déshabillé par un groupe de personnes. Le photographe, qui a déclaré avoir été choqué par cet incident et par le racisme anti-africain en Inde a choisi de le dénoncer avec ses armes, une photo-série qui met en scène les vies d’Africains, principalement étudiants, en Inde.

racisme anti-africain en Inde

« Ce n’est plus simplement à propos des Africains, c’est à propos de l’Inde et d’un mal profond qui ronge notre société. » a-t-il déclaré à nos confrères de CNN, ajoutant « Mes amis africains considèrent ce que je fais comme le fait de leur donner une voix ».

racisme anti-africain en Inde

racisme anti-africain en Inde

A propos de l'auteur :

Sandro CAPO CHICHI

a écrit 655 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI