Un Uber demande à une cliente de descendre / Elle menace de l’accuser de viol

Uber

Uber a banni à vie une de ses utilisatrices aux Etats-Unis après qu’ait été publiée la vidéo de son altercation avec un chauffeur, où elle le menace, si il refuse de la conduire à un endroit, de l’accuser de viol.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Une vidéo mise en ligne sur le net, mettant vraisemblablement en scène une altercation entre un chauffeur Uber à New York et l’une de ses passagères a été publiée en ligne. On y voit le chauffeur demander à plusieurs reprises à la passagère de sortir du véhicule, ce à quoi la passagère se refuse de manière véhémente, lui ordonnant à plusieurs reprises d’appeler la police. Le chauffeur, qui accuse la passagère de l’avoir frappé et manqué de respect parce qu’il n’avait pas de chargeur d’iPhone à lui prêter, y arrête son véhicule et lui demande de sortir, après quoi on la voit l’appeler à plusieurs reprises ‘nigga’ (~’négro’), le menacer, s’ il ne la conduit pas, de l’accuser de ‘violence domestique’ (sic ; vers 1:24) de crier à la fenêtre « qu'[il la viole], qu[‘il l’a] violé[e] » (vers 4: 07) avant de lui dire ( vers 4:58) de « retourne[r] dans [son] pays, [que] Donald Trump va [le] renvoyer [lui et sa] famille dans [son] pays ».

A la vue de la vidéo, un porte-parole d’Uber a annoncé que la passagère incriminée serait bannie d’utilisation des services de la société. « Le comportement de cette vidéo est abusif et totalement inacceptable. Comme le rappellent nos conditions d’utilisation, [ce genre de comportement] de la part d’un utilisateur d’Uber ne sera pas toléré. Le compte de la passagère a été annulé et Uber va regarder cet incident de plus près. » a-t-il déclaré.

A propos de l'auteur :

Sandro CAPO CHICHI

a écrit 566 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI