Guerrilla, la nouvelle série d’Idris Elba sur le mouvement Black Power anglais des années 70

Guerrilla

La série britannique Guerrilla met la lumière sur le mouvement peu connu du Black-Power dans le Royaume-Uni des années 70.

Mis en lumière de manière peu glorifiante par le film britannique ‘Braquage à l’Anglaise’ à travers le personnage de Michael X, le mouvement de lutte pour les droits civiques des Noirs au Royaume-Uni reste méconnu. C’est en partie pour combler cette lacune qu’ Idris Elba a décidé de produire Guerrilla, une série de six épisodes diffusée sur la chaîne de télévision britannique Sky Atlantic. S’exprimant chez nos confrères du North Yorkshire Advertiser, Elba a déclaré :
« Bien que j’avais entendu parler des injustices raciales dans cette période puisque pendant ma jeunesse il était bien connu que la police ciblait ceux qui étaient suffisamment braves pour dénoncer les inégalités, je ne savais pas jusqu’où ça avait été. Et bien que lire certaines histoires horribles m’ait vraiment énervé, j’ai été constamment touché positivement par les histoires du militant Darcus Howe et du photographe Neil Kenlock et par comment ils ont lutté lorsqu’ils ont été poussés contre un mur. Ils ont été essentiels dans le fait d’élever le pays à un degré d’égalité et j’ai apprécié le fait d’avoir l’opportunité de les rencontrer et de célébrer tout ce qu’ils ont fait. »

Neil Kenlock, photographe Membre du Black Panther britannique des années 70

Neil Kenlock, photographe Membre du Black Panther britannique des années 70

Elba y incarnera Kent Fue, un photographe utilisant son art plutôt que l’action directe pour harmoniser les relations raciales dans l’Angleterre de l’époque.

D’autres personnages clés de la série sont Marcus et Jas, un ancien couple de militants d’origine caribéenne et indienne incarnés par Babou Ceesay et Freida Pinto (révélée dans Slumdog Millionnaire). Le choix d’un rôle aussi prééminent dans le mouvement Black Power donné à un personnage d’origine asiatique a fait grincer quelques dents chez certains mouvements noirs britanniques comme Black Lives Matter UK, qui accusé le programme d' »effacer » les Noirs de leur histoire.

L’un des principaux intéressés, Neil Kenlock, a balayé ces critiques d’un regard de la main, déclarant que « John (Ridley, le scénariste et réalisateur  de la série, NDLR) a eu tout à fait raison. Mala Sen, une femme asiatique, était extrêmement active.”

Le premier épisode de Guerrilla sera diffusé le mardi 13 avril sur Sky Atlantic au Royaume-Uni et le vendredi 16 avril sur Showtime aux Etats-Unis.

A propos de l'auteur :

Sandro CAPO CHICHI

a écrit 566 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI