SOCIÉTÉ

Accusé d’avoir tenu des propos anti-Noires, French Montana s’excuse

Le rappeur américain French Montana s’est vu accusé d’avoir tenu des propos anti-Noires à cause de ses propos injurieux tenus à l’endroit d’une internaute sur Twitter.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

En réponse à une internaute qui avait déclaré, pourtant sans taguer l’intéressé le 6 avril 2017 « Que French Montana pense encore que quelqu’un se soucie encore de lui », le rappeur américain d’origine marocaine French Montana a violemment répliqué avec des propos injurieux incluant, parmi les moins grossiers, « avec tes tresses crépues à la Poetic Justice ».

https://twitter.com/FrencHMonTanA/status/849802776464900096?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fatlantablackstar.com%2F2017%2F04%2F06%2Ffrench-montana-apologizes-explosive-debate-erupts-vulgar-diss-towards-woman%2F

Très rapidement, l’intéressé, devant de nombreuses demandes d’explication, voire d’accusations de haine à l’encontre des femmes noires de la part des internautes, a cherché à clarifier sa position:

« Mon fils est noir et je suis né en Afrique j’y ai vécu pendant treize ans
Je ne suis pas un punching ball et je ne discrimine pas ! [Mais] ne venez pas me chercher »

« Ma mère est une reine africaine et j’ai été marié à une magnifique reine africaine

Je n’ai fait que me défendre et je m’excuse si j’ai offensé qui que ce soit ».